Rechercher

Recettes à base d'ortie, une plante pleine de ressources !


Considérée depuis des lustres comme une mauvaise herbe, l'ortie a mauvaise réputation... Ses poils urticants n'ont pas arrangé les choses ! Qui n'a pas ressenti les petites cloques rouges et les démangeaisons brûlantes sur ses jambes ou ses mains ne connaît pas son bonheur ...

Cette plante très commune, pousse dans les lieux isolés, au pied des vieux murs, à la campagne, mais aussi en ville dans les terrains en friche. Sa mauvaise réputation lui a valu d'être systématiquement arrachée dans les jardins. Attention, cette plante verte est très prolifère et peut rapidement devenir envahissante lorsque ses graines se seront disséminées dans votre terrain.

Pourtant, l'ortie ne manque pas d’atouts : en jardinage, elle est connue pour le fameux purin d'ortie qui est un engrais naturel plein d'azote. Pulvérisé sur les feuilles de vos plantes, il renforce leur immunité, et sert de répulsif naturel. Je m'en sers également lors du repiquage de mes plants de tomates : je place systématiquement au fond du trou un hachis de feuilles d'orties, qui servira de réserve d'engrais pour mes tomates tout au long de leur croissance.

Les agriculteurs s'en servent pour compléter l'alimentation de leurs bêtes : c'est un excellent vermifuge , et j'en donne régulièrement hachée à mes petites poulettes qui s'en régalent.

Pour autant, je n'oublie pas que les orties sont également utilisées depuis des lustres dans l'alimentation des humains : la soupe aux orties de nos grands mères est un vrai délice que je vous recommande de tester !

1 - La soupe d'orties :

Un grand classique, quelques feuilles d'orties, des pommes de terre et du bouillon, et voici une soupe revigorante, pleine de vitamines et de minéraux. Une soupe qui changera de la traditionnelle soupe de poireau pomme de terre non ?

2 - Le pesto ou pistou d'orties :

Les orties peuvent tout à fait remplacer le basilic pour réaliser une sauce très parfumée que vous pourrez glisser dans vos pâtes ou sur vos tartines apéritives.

Voici à ce propos, une petite fable de mon invention :

A la sortie de l’hiver,

M. Jardinier est en colère :

« Foutues orties, quelle galère ! »

Son épouse, excellente cuisinière,

Savait les mettre dans des bocaux de verre,

et proposait un excellent pesto bien vert,

Rempli de vitamines et surtout de fer ...

Pour la recette, point de manière,