Rechercher

Les règles de base pour réaliser des confitures maison

Régal du petit déjeuner, souvenirs de goûter d'enfance, petit péché mignon... la confiture est un plaisir que l'on ne se refuse pas chez Les petits plats du Prince.

J'ai la chance d'avoir quelques arbres fruitiers, d'avoir également un environnement qui me permet de récolter des fruits sauvages (mûres, sureau, mais aussi pommes, prunes et poires)...

Du coup, chaque année je me lance dans la confection de ces jolis pots qui renferment des trésors de gourmandise. J'en offre autour de moi dans mes paniers gourmands de fin d'année, j'en fait profiter ma famille, et je profite de l'été pour prendre un breakfast digne de ce nom avec plein de confitures aux parfums différents.

Il est assez simple de réaliser des confitures maison, mais comme pour les bocaux de conserve, il y au aussi des règles à respecter...


La recette de base d'une confiture est plutôt simple : du fruit, du sucre et c'est tout !

Pourtant, certaines demandent plus d'attention que d'autres : fruits plus ou moins gorgés de sucre, avec plus ou moins de pectine, taux de sucre, durée de cuisson... il peut être tout aussi aisé de rater sa confiture : trop liquide, trop épaisse, moisissures ...


Voici donc le fruit de plus de 30 ans d'expérience, avec des basiques, et des innovations que je vous livre aujourd'hui .



Une confiture est une préparation donc à base de fruits et de sucre, qui cuisent un certain temps. Les fruits en cuisant libèrent de la pectine, et c'est celle-ci qui en refroidissant donnera sa consistance à votre confiture. Le sucre lui, agit comme agent de conservation, c'est pour ça qu'il en faut suffisamment si vous souhaitez garder vos bocaux dans vos placards, longtemps, sans risque de moisissure. La confiture donne généralement une préparation plutôt épaisse, avec des fruits compotés, qui se défont.


On parle de marmelade lorsque ce sont des agrumes qui sont mis en pots.


Je sais que certains veulent des confitures allégées en sucre : par choix car ils font attention à leur poids, ou par contrainte quand il y a des maladies, de type diabète... Pourtant, une confiture pour avoir le droit à cette dénomination, doit contenir au moins 60% de sucre. Perso, je suis plus sur du 70 à 90 %, en fonction des fruits, plus ou moins sucrés naturellement. En dessous de ce taux de sucre, vous prenez le risque de perdre tout votre travail...

Donc si vous souhaitez des confitures allégées, de type confipote, faites en peu, et conservez-les au frigo, ou stérilisez les comme vous le feriez pour des compotes...


Si c'est juste pour ne pas prendre du poids, j'ai l'habitude de dire :


"Ce n'est pas le sucre dans la confiture qu'il faut diminuer, c'est la quantité de confiture que vous avalez" ^^