Rechercher

Salade d'araignée de mer, fenouil et pomme

C'est la pleine saison pour l'araignée de mer ! Entre février et juillet, c'est le moment de se faire plaisir !

Ce gros crabe fait partie de la famille des crustacés comme la langouste, ou encore le crabe tourteau. A la différence de celui-ci, le crabe araignée a une carapace ronde hérissée de pointes. Comme le crabe tourteau, l'araignée de mer possède 2 grosses pinces, mais plus fines et plus longues que pour ce dernier.


C'est un met de choix, très apprécié des connaisseurs et amateurs de fruits de mer.

On compte généralement 1 crabe par personne. Son prix est plus élevé que pour le tourteau, c'est un met assez onéreux.

Plus fragile que le tourteau, le mieux est de consommer l'araignée de mer le jour de son achat. Vous la trouverez le plus souvent cuite, mais on arrive à en trouver des vivantes, gage de fraîcheur.


On la déguste traditionnellement sur un plateau de fruits de mer, accompagnée de pain beurré et de mayonnaise, mais elle se glisse volontiers dans les salades gourmandes.


Pour ma recette spécial St Valentin, comme j'ai eu la possibilité d'en avoir une vivante, je me suis lancée dans une salade avec fenouil et bâtonnets de pomme. Le tout est relevée d'une sauce mayonnaise avec un peu de piment.




 

1 - Ingrédients pour 2 personnes :



2 - préparation :


Pour commencer il va vous falloir cuire les crabes.

Il existe plusieurs manières de cuire un crabe, la plus fréquente étant le court-bouillon bien parfumé, avec bouquet garni, épices, poireau, céleri, romarin, gros sel ...


La principale difficulté est de réussir à garder l'intégralité du crustacé et qu'il ne se désagrège pas pendant la cuisson, avec les pinces d'un côté et le coffre de l'autre.


Pour cela, plusieurs techniques sont proposées : la cuisson départ à froid, la cuisson départ à l'eau bouillante, et la cuisson après un petit séjour au congélateur. Toutes ont leurs adeptes, je ne vous recommanderai pas l'une plus que l'autre : si vous en avez testé une qui marche, gardez-la !


Pour ma part, c'est avec la cuisson départ à froid que j'ai eu les meilleurs réussites : un crabe cuit, qui ressort entier de son bain aromatique, et qui ne se vide pas à la cuisson.



Remplissez un grand fait-tout avec de l'eau froide salée au gros sel. Plongez-y les tourteaux, puis ajoutez les aromates et le fenouil coupé en 4. Portez à ébullition, puis comptez une dizaine de minutes à petits bouillons. Laissez ensuite tiédir dans le court-bouillon.


Une fois que les araignées sont tiédies, sortez-les du fait-tout, et là commence la partie la moins sympa de la recette : le dépiautage de la bête !

Déjà avec un tourteau je trouve que c'est assez fastidieux, mais avec l'araignée de mer, il faut vraiment aimer son Chéri très très fort pour se lancer dans l'opération ^^



Commencez par retirer les pinces et pattes. A l'aide d'une pince à crustacés, cassez la carapace, et avec une fourchette à crustacés, retirez toute la chair que vous réserverez dans un récipient. C'est long, minutieux si vous voulez avoir de quoi préparer votre recette ...


Ouvrez ensuite le coffre de l'animal, récupérez les parties crémeuses. Ensuite, avec un couteau solide, fendez les cartilages pour récupérer le maximum de chair. Réservez.


Récupérez la carapace de l'araignée, rincez-la bien et séchez-la.