Rechercher

Marmelade de kaki (fruit du plaqueminier)

Alors que nos jardins ont perdu leurs belles couleurs, il y a un arbre qui illumine nos maisons, c'est le plaqueminier ou arbre à kakis... Ses gros fruits de la taille d'une tomate, de couleur orange foncé ont la particularité de mûrir alors que l'arbre a perdu toutes ses feuilles.


Il existe plusieurs variétés de kakis, mais la plus commune est un fruit qui doit être mangé bien mûr, presque blet, car sinon la chair est astringente, et la sensation désagréable en bouche, c'est le kaki muscat. La chair orangée également est très sucrée. Le kaki se déguste lorsque le fruit est souple au toucher et peut se manger à la petite cuillère, comme une gelée.


Le kaki persimmon n'a pas besoin d'atteindre ce stade de maturité, vous pouvez le manger cru, comme un kiwi, ou cuit en marmelade ou en accompagnement de viande ou de poisson en sucré salé.


Il y a plusieurs plaqueminiers qui me narguent dans mon voisinage, surtout quand je vois les oiseaux se délecter des jolis fruits et que les arbres croulent littéralement sous les fruits... Du coup, comme je n'ai pas cet arbre fruitier dans mon jardin, je dois me rabattre sur les fruits vendus au marché... et décembre est la pleine saison !


Le kaki a de nombreux atouts : il est riche en vitamines A, B et C et en minéraux (potassium, phosphore, calcium, magnésium, sodium).


J'adore la chair du kaki persimmon qui est très sucrée, et j'ai eu envie de faire quelques petits pots de marmelade pour pouvoir en fourrer un cake gourmand, ou pour étaler sur les tartines du petit déjeuner. Si vous n'avez pas de plaqueminier dans le jardin, les quantités seront limitées car le fruit n'est pas bon marché, mais si vous avez cet arbre, ce sera l'occasion de ne pas gâcher le trop plein de la récolte.



1 - Préparation pour 4 petits pots :


  • 1 kg de kakis (pour moi 3 gros fruits)

  • 600 g de sucre en poudre

  • 1 gousse de vanille

  • jus d'une orange

2 - Préparation :


Mes kakis étaient d'une variété non astringente, c'est à dire que la chair n'est pas âpre sur la langue. J'ai donc pu garder la peau. Si ce n'est pas le cas pour vous, prenez bien soin de prendre des fruits très mûrs et de peler les kakis, sinon votre marmelade sera immangeable.


Coupez et pesez la chair des fruits. Mes fruits étaient très sucrés, j'ai donc mis le minimum de sucre requis pour assurer la conservation, c'est à dire 60 % du poids des fruits. Pour le sucre, de nombreuses recettes préconisent le sucre gélifié enrichi en pectine. Personnellement, je n'en ai pas eu besoin, ma marmelade a gélifié très vite, peut être parce que j'ai gardé la peau.


Ajoutez le sucre et le jus d'orange aux dés de fruits. Laissez macérer 2 heures.



Lorsque les kakis ont bien macérés et le sucre fondu en partie, ajoutez la vanille grattée, puis portez à ébullition.

Maintenez la cuisson pendant environ 12 minutes. Ecumez.



Versez ensuite la confiture bouillante dans vos pots : je vous conseille de vous aider d'un entonnoir, ça évite de faire des coulures sur le pot, et d'avoir ensuite un couvercle qui colle...

Evidemment, vos pots auront été nettoyés soigneusement et séchés auparavant. Remplissez les pots au maximum.


Fermez hermétiquement vos pots :

  1. Si ce sont des pots à vis, il suffit de fermer le couvercle en le vissant. Vous retournez, ou pas, c'est vous qui voyez...

  2. Si ce sont des pots anciens, vous pourrez soit utiliser la technique de la paraffine, mais il vous faudra attendre que la confiture soit froide avant de couler une couche de paraffine dessus. Ce procédé bloque le contact avec l'air, comme le couvercle dans la méthode au dessus. C'est celui que j'utilise pour mes confitures bicolores... Par contre, attention à prendre des pots évasés, sinon vous ne pourrez pas sortir la couche de paraffine solidifiée...

  3. Vous pourrez aussi utiliser la technique de la feuille de cellophane : il suffit de mouiller le papier avec une éponge, de tendre le papier sur le couvercle et de tenir le tout avec un élastique. Cela vous permettra d'utiliser de jolis contenants qui ne sont pas forcément dédiés aux confitures. Parfaits pour les pots que l'on veut offrir...

Vous pourrez alors poser vos étiquettes, et décorer vos pots selon votre goût.

3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram

Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !



A propos Contact et Annonceurs

"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"

(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur

365 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note
  • Facebook Clean
  • Twitter - White Circle

© 2015 by Les petits plats du Prince.

Webmaster : Loïc Carpene

Créé avec Wix.com

Annonce