top of page
Rechercher

Gelée de baies d'aubépine (cenelles)

En ce début d'automne, les haies qui bordent mes promenades sont couvertes de baies : prunelles bleutées, cynorhodons de l'églantine, et également les cenelles, les petits fruits rouges de l'aubépine.

L'aubépine, c'est ce petit arbuste qui se couvre de fleurs blanches au printemps, et qui sent si bon. Saviez vous que la fleur d'aubépine est très connue en herboristerie ? On en fait des infusions (1 cuillère à soupe de fleurs pour 1 tasse) réputées pour lutter contre l'insomnie, les états légers d'angoisse, de stress passager, d'irritabilité ou de baisse de moral et également en cas d'hypertension. Mais en cuisine, on l'utilise aussi pour réaliser des sirops parfumés, ou pour la faire infuser pour réaliser des crèmes desserts gourmandes.


A l'automne, le buisson d'aubépine (Crataegus monogyna) se couvre de baies rouges, appelées cenelles. Chaque fruit est composé de chair un peu farineuse, autour d'un noyau central. C'est un fruit mat, à la peau épaisse, ce n'est pas un fruit comme la groseille par exemple qui elle est translucide et contient des pépins. L'utilisation de l'aubépine dans l'alimentation humaine est connue depuis fort longtemps : farine, séchée, fraîche... la baie d'aubépine est une source de vitamine C, c'est un cardiotonique et un antispasmodique reconnu. C'est également une baie contenant beaucoup de pectine, dont on peut se servir naturellement pour gélifier ses confitures.

Comme pour toutes les plantes, même si l'aubépine n'a pas de contre indication ni d'effets secondaires indésirables, on ne fait pas de cure prolongée sans avis médical bien entendu, mais on peut profiter de ses bienfaits ponctuellement, ou la déguster comme par exemple dans cette recette de gelée et se régaler.



1 - Ingrédients :

  • 1 saladier de baies d'aubépine

  • 1 citron

  • sucre en poudre

  • eau



2 - Préparation :

Rincez votre cueillette, enlevez les tiges et les feuilles s'il en reste.

Versez les baies rouges dans un fait tout, recouvrez d'eau, puis faites cuire une vingtaine de minutes, pour que les fruits se défassent un peu et deviennent tendres.



Récupérez le jus en filtrant une première fois dans un tamis, puis une deuxième fois au travers d'une étamine à gelée. Pesez le jus rendu, puis ajoutez 80% de ce poids en sucre, et le jus de citron.


Remettez le jus dans un fait tout propre, portez à ébullition, puis comptez une quinzaine de minutes pour que votre gelée soit cuite.



Lorsque la gelée nappe la cuillère : procédez au test de la goutte sur une assiette froide : si elle fige sur l'assiette, la gelée est prête.


Vous pouvez également vous servir d'un thermomètre de cuisson : à 105° C, c'est cuit !


Remplissez les pots avec la gelée bouillante. Pour cela je vous conseille de vous servir d'un entonnoir : il existe de magnifiques entonnoirs à confitures en céramique, mais le modèle en plastique ira très bien aussi. Le fait d'utiliser un entonnoir vous permettra de remplir vos pots sans tacher les bords, pour une fermeture hermétique, sans risque de moisissure.


Procédez ensuite à la fermeture de vos pots :


Si ce sont des pots à vis, il suffit de fermer le couvercle en le vissant. Vous retournez, ou pas, c'est vous qui voyez… Dans l'absolu, ça n'apporte rien de plus, mais les deux écoles existent ...


Si ce sont des pots anciens, vous pourrez soit utiliser la technique de la paraffine, mais il vous faudra attendre que la gelée soit froide avant de couler une couche de paraffine dessus. Ce procédé bloque le contact avec l'air, comme le couvercle dans la méthode au dessus. C'est celui que j'utilise pour mes confitures bicolores… Par contre, attention à prendre des pots évasés, sinon vous ne pourrez pas sortir la couche de paraffine solidifiée…


Décorez ensuite vos pots si vous souhaitez les offrir : je récupère tissus, rubans, ficelles, papiers et cartons toute l'année pour avoir de jolies présentations : vive le recyclage !


Posez vos étiquettes : il existe de très jolis modèles dans le commerce, mais vous pourrez également trouver sur internet de nombreux tutos pour faire les vôtres.


Vous pourrez aussi utiliser la technique de la feuille de cellophane : il suffit de mouiller le papier avec une éponge, de tendre le papier sur le couvercle et de tenir le tout avec un élastique. Cela vous permettra d'utiliser de jolis contenants qui ne sont pas forcément dédiés aux confitures. Parfaits pour les pots que l'on veut offrir…


Stockez ensuite vos pots à l'abri de l'humidité : dans un placard ou dans une pièce de la maison.



3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !



 

Mentions légales : (c) Les petits plats du Prince est propriétaire des droits de propriété intellectuelle et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.lespetitsplatsduprince.com/


Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.


Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, en intégrant un lien vers l'original et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre.


Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Oeuvre, tout ou partie du matériel la composant sauf accord express de l'auteur.


Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Oeuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Oeuvre modifiée



851 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page