top of page
Rechercher

Champagne des fées rosé au sureau et pétales de coquelicot

La fleur de sureau permet de réaliser une boisson pétillante et entièrement naturelle. Les Roumains lui donnent le nom de Socata, et les anglais celle de Elderflower lemonade. Nous sommes en pleine floraison de la fleur du sureau noir (Sambucus nigra) : vous reconnaitrez facilement les jolies ombelles blanches, à ne pas confondre avec celles du faux sureau ou sureau yèble : le vrai sureau est un arbuste, qui porte donc des branches en bois, le faux lui est une herbe qui a des tiges. Normalement le vrai sureau fleurit entre avril et mai, alors que le faux est un petit peu plus tardif.


La fleur de sureau et son pollen contiennent des ferments naturels qui lui permettent de rendre cette boisson pétillante, naturellement, sans ajout de produits chimiques. Ce sont les microorganismes contenus dans le pollen de la fleur qui agissent en quelques jours. Il vous faudra donc cueillir le sureau par une belle journée ensoleillée, en fin de matinée quand la rosée s'est évaporée.


Pour la version de cette année, je voulais lui donnée une jolie couleur rosée, mais qui soit également naturelle, et florale : j'ai donc décidé d'utiliser le coquelicot, qui est également une fleur comestible. Je m'en sers d'ailleurs pour réaliser un sirop que j'utilise pour napper mes desserts au printemps.




1 - Ingrédients pour 3 litres :

  • 1 saladier de fleurs de sureau fraîches (une dizaine d'ombelles)

  • 1 bol de pétales de coquelicots

  • 350 g de sucre en poudre

  • 3 l d'eau

  • 2 citrons jaunes

  • 1 figue séchée ou 1 poignée de raisins secs, sans sulfite


2 - Préparation :


De retour de votre cueillette, laissez votre récolte quelques minutes reposer, pour permettre aux petits habitants de s'échapper avant son utilisation.

Pendant ce temps, faites bouillir l'eau, découpez les citrons en rondelles.



Dans un contenant suffisamment grand, déposez les figues ou les raisins secs, les rondelles de citron, les fleurs de sureau, celles de coquelicots et le sucre. Versez l'eau bouillante dessus. Mélangez, couvrez d'un linge propre et laissez macérer à 25 ° C environ.


Remuez régulièrement votre mélange. La fermentation va débuter au bout de quelques jours, çà peut prendre jusqu'à une semaine. Des petites bulles vont apparaître, les pétales de coquelicot vont donner une jolie couleur rosée.


Au bout de quelques jours, quand votre boisson est bien pétillante, vous pourrez filtrer votre champagne des fées et le mettre en bouteilles. Attention, la fermentation va continuer : il vous faudra donc utiliser des bouteilles pouvant résister à la pression : j'utilise pour ça d'anciennes bouteilles de limonade ou de bière, avec des bouchons pouvant résister.

Pour limiter la pression, vous entreposerez vos bouteilles au frigo, et lorsque vous déboucherez les bouteilles, vous ferez très attention, comme avec une bouteille de champagne...




3 - Restons en contact !




La gourmandise n'est pas un défaut,


c'est un art de vivre !



(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.





574 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page