top of page
Rechercher

Confiture d'abricots et basilic

L'abricot est un des fruits stars de l'été, et c'est celui que j'aime mettre en pot pour le retrouver sur les tartines du petit déjeuner aux mauvais jours de l'hiver.

La confiture d'abricot est l'une des plus simples à réussir, c'est celle que je conseille aux débutants.

Ensuite, une fois que vous maîtrisez la recette de base, il est très facile de customiser vos préparations et de faire des associations gourmandes pour varier les plaisirs : abricot-lavande, abricot-thym, abricot-romarin et plein d'autres...


Cette fois ci, je tente une nouvelle association : j'ai un magnifique pot de basilic au jardin, et je sais que les deux parfums se marient bien. Du coup, ce matin, lancement d'une tournée de confiture abricot et basilic.


Pour les proportions, j'avoue, je fais un test au pif : pas envie que le basilic prenne le dessus, mais pourtant envie de le sentir un peu... on fait un test, et je verrai par la suite. Il faudra voir comment la confiture vieillit dans le temps, et si le basilic continue de diffuser son parfum, comme par exemple la lavande... En fonction, j'ajouterai ou je diminuerai les proportions la prochaine fois.


C'est ça aussi la magie du fait maison, on peut adapter en fonction de ses goûts !




1 - Ingrédients :

  • 1,5 kg d'abricots

  • 800 g de sucre

  • une dizaine de feuilles de basilic frais

  • 1 citron



2 - Préparation :


Ouvrez les abricots en 2, enlevez les noyaux : ne les jetez pas, vous pourrez vous en servir pour réaliser une délicieuse liqueur !


Pesez les fruits, et calculez le poids de sucre à ajouter : pour moi c'est 80%, soit 800 g de sucre pour 1 kg de fruits dénoyautés.

Mélangez les abricots et le sucre dans un grand récipient, couvrez d'un linge propre, et laissez macérer une nuit, ou au minimum 6 heures, le temps que le sucre puisse bien fondre.



Le lendemain, versez le contenu de votre récipient dans la bassine à confiture, ajoutez le basilic et le jus de citron.

Portez à ébullition et attendez d'avoir de gros bouillons pour décompter le temps de cuisson de votre confiture : La cuisson de la confiture se fait à feu vif, ce qui permet d'éliminer une grande partie de l'eau contenue dans les fruits.


Faites donc cuire à feu un peu fort jusqu'à ce que la confiture glougloute bien, puis baissez le feu et laissez mijoter environ 12 à 20 minutes. Si comme moi vous avez un thermomètre de cuisson, attendez d'atteindre les 104° - 105° C et votre confiture sera cuite. Sinon, procédez au bon vieux test de la goutte de confiture sur une assiette glacée : si la goutte fige, c'est bon aussi ;)





Ecumez la petite mousse qui se trouve en surface avant de mettre en pots.

Perso, je ne fais jamais plus de 2 kg de confiture à la fois. Si vous avez des quantités plus importantes, il vous faudra augmenter le temps de cuisson, qui peut aller jusqu'à 40 minutes.



Une fois la confiture cuite, il va vous falloir remplir vos pots. Pour cela je vous conseille de vous servir d'un entonnoir : il existe de magnifiques entonnoirs à confitures en céramique, mais le modèle en plastique ira très bien.


Le fait d'utiliser un entonnoir vous permettra de remplir vos pots sans tacher les bords, pour une fermeture hermétique, sans risque de moisissure.


Procédez ensuite à la fermeture de vos pots :

Si ce sont des pots à vis, il suffit de fermer le couvercle en le vissant. Vous retournez, ou pas, c'est vous qui voyez… Dans l'absolu, ça n'apporte rien de plus, mais les deux écoles existent ...


Si ce sont des pots anciens, vous pourrez soit utiliser la technique de la paraffine, mais il vous faudra attendre que la confiture soit froide avant de couler une couche de paraffine dessus. Ce procédé bloque le contact avec l'air, comme le couvercle dans la méthode au dessus. C'est celui que j'utilise pour mes confitures bicolores… Par contre, attention à prendre des pots évasés, sinon vous ne pourrez pas sortir la couche de paraffine solidifiée…


Vous pourrez aussi utiliser la technique de la feuille de cellophane : il suffit de mouiller le papier avec une éponge, de tendre le papier sur le couvercle et de tenir le tout avec un élastique. Cela vous permettra d'utiliser de jolis contenants qui ne sont pas forcément dédiés aux confitures. Parfaits pour les pots que l'on veut offrir (par exemple à Noël pour les paniers gourmands) .


Décorez ensuite vos pots si vous souhaitez les offrir : je récupère tissus, rubans, ficelles, papiers et cartons toute l'année pour avoir de jolies présentations : vive le recyclage !


Posez vos étiquettes : il existe de très jolis modèles dans le commerce, mais vous pourrez également trouver sur internet de nombreux tutos pour faire les vôtres.



3 - Restons en contact !



La gourmandise n'est pas un défaut,

c'est un art de vivre !

(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.




998 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page