Rechercher

Muffins très gourmands aux prunes sauvages

Au printemps dernier, j'avais repéré quelques jolis pruniers tout en fleurs qui ont fait alors mon bonheur de photographe, puis je les avais un peu oubliés, jusqu'à ce qu'une bande de mésanges joyeuses et gourmandes me montrent dernièrement de très jolis fruits qui ne demandaient qu'à être cueillis... jaunes comme des mirabelles, ou rouges sang, voici de quoi se régaler assurément !

Ces petites prunes sont à peine plus grosses que des cerises, et on les utilise soit à l'eau de vie, soit cuites pour faire des tartes rustiques, ou encore en confiture très parfumée.


Lorsqu'elles sont encore vertes, elles sont très acides, mais une fois mûres, elles ont un très bon goût sucré. Les jaunes en particulier ont une saveur proche de celle de la mirabelle. Elles gardent toutefois une petite touche acidulée que l'on retrouve dans la confiture, c'est un vrai bonheur.


Alors ni une, ni deux, armée de mon joli panier, je suis allée du côté des haies champêtres et en lisière de sous bois et je me suis empressée de faire une jolie récolte. Pas très compliqué de ramasser ces prunes : celles qui sont à terre et pas encore attaquées par les insectes sont les plus sucrées. Ensuite, il suffit de secouer doucement l'arbre, et les fruits bons à être mangés tombent tout seuls.


Evidemment, cette petite cueillette doit rester raisonnable : on ne ramasse pas toute la production d'un même arbuste. Les prunes sauvages sont très appréciées de nos amis les animaux aussi ...


Pour la recette du jour, j'ai donc opté pour ces muffins tout dodus : l'acidité de la prune se marie très bien avec la sucrosité de la pâte aérienne, ils seront parfaits pour le goûter, ou le breakfast !



1 - Ingrédients pour 12 à 14 muffins :


  • 250 g de farine

  • une quarantaine de prunes sauvages (comptez 3 prunes par gâteau)

  • 120 g de sucre en poudre

  • 20 cl de lait

  • 70 g de beurre

  • 2 œufs

  • 1 sachet de levure chimique

  • 1 pincée de sel

  • 100 g d'amandes effilées



2 - Préparation :


La première chose à faire est de rincer rapidement les fruits pour enlever les petites brindilles et feuilles qui se seraient collées sur la peau des prunes.


Ensuite, l'opération la moins sympathique : le dénoyautage.

Ces petites prunes sont très juteuses. J'ai pour ma part utilisé un dénoyauteur pour me faciliter la tâche. Certains préconisent de faire une première cuisson avec le noyau, puis de passer les prunes au moulin à légumes pour les enlever. A vous de voir.


Réservez les prunes sauvages au frais.


Pour la préparation de la pâte :

Faites fondre le beurre. Versez-le dans un saladier, ajoutez les œufs et le lait. Battez le tout.


Dans un autre saladier, mélangez la farine, le sucre, la levure. Mélangez, puis ajoutez le sel et mélangez à nouveau.



Versez doucement le mélange liquide dans le mélange poudreux. Mélangez rapidement, le temps de bien incorporer toute la farine.

Préchauffez le four à 180° C.


Disposez vos moules sur une grille de four. Beurrez-les ou comme moi, chemisez-les avec des caissettes en papier. Je vous conseille de doubler le nombre de caissettes par alvéole pour être sûrs de bien tenir le muffin après cuisson.



Versez la pâte aux 2/3 du moule. Enfoncez 3 prunes sauvages dans la pâte. Saupoudrez d'amandes effilées. Enfournez pour 25 minutes.


Essayez de les laisser refroidir avant de les déguster... perso, je les adore encore tièdes, c'est délicieux !




3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram



Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !




A propos


Contact et Annonceurs



"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"



(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.