Rechercher

Confiture très nature de prunes sauvages

Comme vous le savez, j'habite à la campagne, et j'aime aller me promener aux alentours de la maison pour m'imprégner de la nature et de tout ce qu'elle peut nous offrir : fleurs au printemps, mûres en été, champignons en automne, prunelles à l'hiver...ce sont des petits plaisirs qui me rappellent l'enfance et les cueillettes sauvages que je faisais avec mon papa.


Au printemps dernier, j'avais repéré quelques jolis pruniers tout en fleurs qui ont fait alors mon bonheur de photographe, puis je les avais un peu oubliés, jusqu'à ce qu'une bande de mésanges joyeuses et gourmandes me montrent dernièrement de très jolis fruits qui ne demandaient qu'à être cueillis... jaunes comme des mirabelles, ou rouges sang, voici de quoi se régaler assurément !





Ces petites prunes sont à peine plus grosses que des cerises, et on les utilise soit à l'eau de vie, soit cuites pour faire des tartes rustiques, ou encore en confiture très parfumée.


Lorsqu'elles sont encore vertes, elles sont très acides, mais une fois mûres, elles ont un très bon goût sucré. Les jaunes en particulier ont une saveur proche de celle de la mirabelle. Elles gardent toutefois une petite touche acidulée que l'on retrouve dans la confiture, c'est un vrai bonheur.


Alors ni une, ni deux, armée de mon joli panier, je suis allée du côté des haies champêtres et en lisière de sous bois et je me suis empressée de faire une jolie récolte. Pas très compliqué de ramasser ces prunes : celles qui sont à terre et pas encore attaquées par les insectes sont les plus sucrées. Ensuite, il suffit de secouer doucement l'arbre, et les fruits bon à être mangés tombent tout seuls.

Evidemment, cette petite cueillette doit rester raisonnable : on ne ramasse pas toute la production d'un même arbuste. Les prunes sauvages sont très appréciées de nos amis les animaux aussi ;) En ce qui me concerne, j'en ai cueilli tout le long de mes 6 km de parcours, en prélevant sur un arbre avec des fruits jaunes, puis plus loin sur un arbre aux fruits rouges... et j'ai ramené tout juste 1 kg de fruits une fois dénoyautés.



1 - Ingrédients pour 4 pots :

  • 1,5 kg de prunes sauvages tout juste cueillies

  • 700 g de sucre en poudre

  • 1 jus de citron




2 - Préparation :


La première chose à faire est de rincer rapidement les fruits pour enlever les petites brindilles et feuilles qui se seraient collées sur la peau des prunes.

Ensuite, l'opération la moins sympathique : le dénoyautage.



Ces petites prunes sont très juteuses. J'ai pour ma part utilisé un dénoyauteur pour me faciliter la tâche. Certains préconisent de faire une première cuisson avec le noyau, puis de passer les prunes au moulin à légumes pour les enlever. A vous de voir.


Pesez ensuite le poids de chair récupérée, puis ajoutez 70% de ce poids en sucre en poudre. Remuez bien, ajoutez le jus d'un citron, puis laissez macérer au moins deux heures, et jusqu'à ce que tout le sucre soit bien fondu



Videz le contenu de votre récipient dans la bassine à confiture (ou un grand fait tout) et portez le tout à ébullition. Comme il y a peu de chair et beaucoup de jus dans ces petites prunes, je mixe la préparation au mixeur plongeur. Je laisse cuire 15 minutes pour 1 kg de fruits et j'utilise un thermomètre de cuisson pour vérifier la cuisson de ma confiture : lorsque la température est à 105° C, c'est bon.




Si vous n'avez pas de thermomètre, laissez cuire jusqu'à ce que la confiture devienne un peu épaisse, et faites le test de l'assiette froide : une goutte de confiture doit figer au contact du froid.