top of page
Rechercher

Spaghetti au pistou d'alliaire et coques (pâtes aux coquillages)

L'alliaire est une plante sauvage que l'on trouve au jardin au même titre que le pissenlit ou l'ortie. Je la trouve plutôt jolie une fois fleurie, même si pendant longtemps j'ai cru que c'était juste une mauvaise herbe à couper.

L'alliaire est une plante comestible, on lui donne également le nom d'herbe à ail. Cette plante fait partie de la famille des crucifères, comme les choux donc. C'est une plante au léger goût d'ail que l'on sent légèrement si on froisse les feuilles ou les fleurs entre les doigts.


Par contre c'est une herbe que l'on déguste crue, car la cuisson lui donne une amertume peu agréable.

Je m'en sers pour agrémenter mes salades avec les jolies fleurs blanches, pour donner un coup de peps à mes verrines.


Aujourd'hui, puisque j'ai été livrée d'une jolie bourriche de coquillages (coques et noix de St Jacques), j'ai décidé de préparer un plat de spaghettis aux coques, qui sera assaisonné de mon pistou d'alliaire.

Si vous n'avez pas d'alliaire sous la main, vous pouvez tout à fait remplacer par ma tartinade de fanes de radis, ou encore de l'ortie, une autre de mes passions ...




 

1 - Ingrédients pour 4 personnes


  • 2 kg de coques

  • 400 g de spaghetti

  • 1 gousse d'ail

  • 1 pot de pistou d'alliaire (ou ortie, ou fanes de radis)

  • 10 cl de vin blanc sec

  • 50 g de beurre

  • 1 branche de thym

  • sel et poivre




 

2 - Préparation :

Si ce n'est pas déjà fait, nettoyez les coquillages : versez-les dans une bassine d'eau froide, et laissez-les pendant 20 à 30 minutes, en les brassant de temps à autre. Les coques vont s'ouvrir par intermittence et relâcher le sable qu'elles contiennent. Il n'y a rien de plus désagréable qu'un grain de sable qui craque sous la dent ...



Faites fondre la noix de beurre dans une casserole, ajoutez la gousse d'ail épluchée, puis les coques égouttées. Versez le vin blanc, salez, poivrez et ajoutez le thym.

Laissez cuire environ 4 à 5 minutes, le temps que les coques s'ouvrent.


Faites cuire les spaghetti dans un grand volume d'eau salée, en tenant compte des instructions du fabriquant. Egouttez les pâtes, gardez un peu d'eau de cuisson.


Versez le pot de pistou d'alliaire dans le plat de pâtes, avec un peu d'eau de cuisson : l'amidon contenu dedans va assurer la liaison de la sauce.

Décortiquez les coques, gardez-en quelques unes pour la décoration.



Dressez les assiettes, servez avec un bol de fromage râpé. Dégustez bien chaud.

 

3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Le formulaire est ici


Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Princeet sur l'application Instagram



Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !





"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"



(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.







412 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


je connais l'ail des ours mais pas cette plante

Like
Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page