top of page
Rechercher

Préparation pour infusion : mauve et chèvrefeuille

Vous le savez, j'aime la cuisine des fleurs : depuis le confinement, quand j'étais enfermée dans mon jardin, je me suis passionnée pour les propriétés médicinales des plantes, et j'ai ainsi découvert des petits trésors dans ma pelouse :

  1. la timide violette, que l'on utilise en infusion, en liqueur, en salade,

  2. la mélisse, digestive

  3. le tilleul, contre les insomnies passagères

  4. le coquelicot, contre la toux, les insomnies

  5. le sureau, contre les rhumes, les états grippaux


En ce début d'été, ce sont mes chèvrefeuilles qui embaument devant la maison, et j'ai également découvert 2 magnifiques pieds de mauve, qui fleurissent abondamment.



Le chèvrefeuille a de nombreuses propriétés naturelles : anti inflammatoire, antibactérien, il est reconnu pour être efficace contre la toux, l'asthme, les problèmes respiratoires. On lui reconnaît aussi des propriétés sédatives grâce au géraniol qu'il contient.

On n'utilise que les fleurs et les feuilles du chèvrefeuille pour les infusions : attention, les baies sont toxiques.


La mauve, comme la violette, est riche en mucilages, elle est reconnue pour lutter contre de nombreux problèmes de santé : toux, bronchites, laryngites, mais également les cystites, la constipation... La mauve est riche en vitamines A, B et C, en sels minéraux, en fer et en calcium. Expectorante , antitussive, elle peut soulager les toux bénignes passagères, les enrouements occasionnels et les maux de gorge.

C’est également un anti-inflammatoire bénéfique pour les inflammations intestinales. Elle lutte efficacement contre la constipation .

On peut la consommer également crue pour décorer les salades de l'été.



En cette mi juin, je prends donc mon petit panier, et je récolter tous les 3/4 jours, les plantes que je fais ensuite sécher pour réaliser des infusions à la mauvaise saison.

Bien entendu, on ne prend que des plantes non traitées, qui ne sont pas à proximité des routes ou des endroits pollués.


Une fois cueillies, je laisse ma petite récolte quelques minutes à l'air libre, de manière à laisser les petits indésirables qui auraient pu élire domicile dans mes plantes, se sauver.


Je dispose ensuite ma récolte sur les paniers de mon déshydrateur, et je lance un cycle de déshydratation. Pour mon modèle, je règle à 40° C maximum, et je lance pour 1 heure.

Il faut que les plantes cassent sous les doigts une fois séchées, seul indice qu'elles sont parfaitement sèches et donc sans risque de moisir.


Je les stocke ensuite dans des bocaux en verre pour les préserver de l'humidité : soit par variété, soit en mélange en fonction de l'usage que je souhaite en faire. Je peux aussi les mettre en sachets, et les offrir dans mes paniers gourmands de la fin de l'année...



Pour mon infusion anti toux, j'ai donc mélangé le chèvrefeuille et la mauve. Je pourrais si je le souhaite y ajouter un peu de fleurs de sureau également réputée pour ses propriétés anti inflammatoires et antigrippales ou du tilleul.



Pour préparer votre infusion, vous ferez bouillir de l'eau, puis vous mettrez à infuser dans une tasse, l'équivalent d'une cuillère à soupe de fleurs séchées. Couvrez, laissez infuser une dizaine de minutes, puis filtrez.

Vous pouvez ajouter du miel pour le goût sucré bien sûr, mais aussi pour ses propriétés adoucissantes.

Vous pourrez en boire 2 à 3 tasses par jour.



Par principe de précaution, même si on ne connaît pas d'effet indésirable à ces infusions florales, on ne les propose pas aux jeunes enfants, ni aux femmes enceintes.


Vous avez aimé une recette ou vous l'avez testée ? N'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page ! D'autres gourmands seront intéressés d'avoir un retour sur votre expérience !



3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Le formulaire est ici

Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince

et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !


 

Mentions légales : (c) Les petits plats du Prince est propriétaire des droits de propriété intellectuelle et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.lespetitsplatsduprince.com/ Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle. Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, en intégrant un lien vers l'original et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre. Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Œuvre, tout ou partie du matériel la composant sauf accord express de l'auteur. Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Œuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Œuvre modifiée.



321 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page