Rechercher

Chapon du Gers, sauce crémée aux morilles et trompettes de la mort


Le Gers est reconnu pour ses volailles d'exception : poulets, chapons, pintades, canards bien sûr ! J'ai la chance d'habiter près d'une ferme où sont élevés ces petits bijoux, avec tout le soin qu'un petit producteur fermier peut donner à son élevage

Pour les fêtes de fin d'année j'ai pour habitude de commander un chapon, parfait pour une dizaine de personnes, et à mon avis, bien plus goûteux qu'une dinde...

Généralement, je le prépare à l'ancienne, c'est à dire que je le fais pocher dans un bouillon de légumes maison, avant de le faire rôtir au four.

Cette fois ci, je me suis inspirée du célèbre Chapon au vin jaune du Jura...sauf que quasi impossible de trouver le breuvage dans mon Gers, à moins de faire des kilomètres pour trouver un caviste... Qu'à cela ne tienne... la recette a été adaptée, et ma foi fort appréciée !

1 - Ingrédients pour 10 personnes :

  • 1 beau chapon d'environ 3,5 kg

  • 1 bouteille de Pinot blanc

  • 2 verres de vin Tariquet premières grives

  • 10 cl d'armagnac (ou de cognac)

  • 75 cl de bouillon de volaille (on va le préparer avec la carcasse du chapon)

  • 200 g de morilles en bocaux

  • 200 g de trompettes de la mort (les miennes sont fraîches, mais vous pouvez utiliser des sèches)

  • 1 poireau

  • 2 carottes

  • 1 branche de céleri

  • 150 g de lardons

  • 3 oignons cives

  • 1 gousse d'ail dégermée

  • 1 bouquet garni

  • 1 cuillère à soupe de farine

  • 30 cl de crème

  • huile, beurre

  • sel, poivre, muscade, clous de girofle

2 - Préparation :

Le plat se prépare la veille, bien pratique pour être plus au calme le jour J :)

Dans un premier temps coupez votre chapon en morceaux : les cuisses, les hauts de cuisse, les ailes, puis les blancs que vous recoupez en 2, et enfin le bréchet. Gardez la carcasse. Réservez les morceaux de chapon au frais.