Rechercher

La rhubarbe : jolie plante des jardins au printemps

La rhubarbe est une plante que j'aime beaucoup au jardin : ses grandes feuilles étoffent mon potager entre avril et juin, et les tiges rougeoyantes permettent de réaliser des recettes très fraîches.

Du coup j'en ai 3 pieds au potager : 1 qui a plus de 3 ans, déjà bien installé, et 2 de l'année passée, qui vont donner cette année.


Elle a en outre la bonne idée de repousser d'une année sur l'autre, donnant chaque année des tiges plus grosses et plus longues... Il vous suffira de couper vos tiges jusqu'à la mi-juin puis de la laisser tranquille jusqu'à l'année suivante. Une fois l'hiver passé, vous verrez alors les tiges sortir du cœur de la plante et s'élancer gaiement vers le ciel.


On l'utilise essentiellement dans les desserts, en compote, en confiture, en tarte ou en compagnie des fraises... mais également en accompagnement de plats salés.



Dans la rhubarbe, ce sont les tiges qui se consomment, et non pas les feuilles qui sont toxiques. A la rigueur, conservez-les pour confectionner un insecticide pour vos plantes : faites les macérer pendant 72 h, puis récupérez l'eau que vous pulvériserez sur vos plantes.


La rhubarbe se consomme essentiellement cuite, la chair devient douce et fondante avec une pointe d'acidité.



Cueillez vos tiges rougeoyantes quand elles ont au minimum une trentaine de centimètres.


La rhubarbe est une plante peu calorique avec une dizaine de calories pour 100 g. Elle est riche en calcium et en potassium.

Elle est également très intéressante pour sa teneur en fibres.


Par contre son acidité est due en partie à sa teneur en acide oxalique, responsable des calculs rénaux... tenez-en compte en cas de régime particulier...



Une fois débarrassées des feuilles, lavez les tiges pour enlever la terre du potager. Séchez vos tiges de rhubarbe puis pelez-les si elles sont un peu grosses : à l'aide d'un couteau entaillez les tiges et tirez sur la longueur vers vous : les longues fibres vont se détacher facilement. Pour la rhubarbe de début de saison, pas besoin d'épluchage.


Coupez ensuite vos tiges de rhubarbes en tronçons plus ou moins gros en fonction de votre recette.



Pour réaliser mes différentes recettes, je fais tremper au préalable mes tiges de rhubarbe. J'utilise ensuite cette eau de macération pour réaliser une boisson très rafraîchissante, à la jolie couleur rose bonbon : essayez ! Vos enfants seront enchantés ...


Je réalise également un délicieux sirop, qui sera la base de mes cocktails de l'été, qui aromatisera mes desserts et mes yaourts...



Je réalise également au moment de la fête des mères, un très joli sorbet tout rose, qui se marie magnifiquement bien avec une salade de fraises : un dessert étonnant et toujours apprécié !



Astuce :

Si vous souhaitez conserver votre rhubarbe quelques jours avant de l'utiliser, aucun souci : enveloppez les tiges dans un torchon et gardez la dans le bac à légumes.


Pour les réserves de l'hiver, vous pourrez blanchir les tiges et les congeler ou encore les mettre en pots et stériliser.



Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Le formulaire est ici

Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince

et sur l'application Instagram

Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !



A propos

Le coin des Annonceurs et Partenaires du blog

"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"

(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.


194 vues
  • Facebook Clean
  • Twitter - White Circle

© 2015 by Les petits plats du Prince.

Webmaster : Loïc Carpene

Créé avec Wix.com