top of page
Rechercher

Un légume Top, le topinambour !

Un légume racine que l'on remet au goût du jour, moi je dis oui !

Ma maman en avait une sainte horreur, souvenirs d'enfance en période de guerre, du coup, je ne l'ai découvert moi-même qu'assez tardivement... et bien sûr, moi, j'adore !


Le topinambour est aussi appelé "artichaut de Jérusalem", "artichaut d'hiver". Et effectivement, son goût est assez proche de notre artichaut local.


Le topinambour est un légume qui nous vient des Amériques, et plus particulièrement d'Amérique du Nord. C'est Samuel de Champlain qui au XVIIème siècle le fait connaître en France. Pendant la 2nde guerre mondiale, il remplace la pomme de terre dont les stocks sont au plus bas, puis les français s'en désintéressent pendant de longues années avant de redécouvrir ses bienfaits.


Excellente source de fibres, le tubercule favorise le transit intestinal et une bonne satiété. On le recommande donc dans le cadre des régimes amincissants.

Il est riche en minéraux et en vitamines : manganèse, zinc, magnésium, phosphore ou potassium du côté des minéraux, vitamines du groupe B, vitamine C, vitamine E, vitamine K1 du côté des vitamines.

C'est également une bonne source de calcium, à ne pas négliger, surtout si on est allergique au lactose.



1 - Choisir un topinambour

Le topinambour est un tubercule, comme la pomme de terre. C'est donc la partie souterraine que nous consommons. La plante est assez jolie, avec des fleurs jaunes, de la famille des astéracées. La saison de consommation est d'octobre à février.

Choisissez des topinambours bien fermes, et d'aspect sain.

Le topinambour se conserve mal, cuisinez le donc rapidement.


2 - Désagréments :

On dit que le topinambour est source de maux de ventre et de flatulences. En fait, ce sont les topinambours consommés trop rapidement après la récolte qui provoquent ces désagréments.

Si vous cultivez vous même vos tubercules, patientez quelques jours avant de les consommer.


Perso, en les achetant chez mon primeur, je n'ai jamais eu aucun souci, alors que je suis hypersensible côté colon.


3 - Cuisinons le topinambour !


En purée, en potage, sauté, rôti, en chips ... le topinambour reprend beaucoup de recettes que l'on fait habituellement avec des pommes de terre.


Voici quelques unes des miennes :










401 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page