Rechercher

Gelée de pissenlits au pomélo


A la campagne on le connaît bien : pour certains jardiniers une calamité naturelle, mauvaise herbe à éradiquer... Pour les autres gourmands ses feuilles font de délicieuses salades avec lardons et œuf, ou en soupes ... Le pissenlit bien sûr !

Cette plante fait partie de la famille des astéracées. Le pissenlit est riche en fer, en minéraux comme le potassium, le manganèse, regorge de vitamines B, C, D et K.

Saviez-vous qu'on peut aussi manger les racines ? ^^ et pas seulement une fois passés à trépas : les racines de pissenlit s'apparentent aux salsifis, on peut les consommer crues ou cuites. Dans le temps, nos grands-mères s'en servaient comme la chicorée, pour parfumer le café. Les boutons de pissenlits font excellents condiments au vinaigre également, à la manière des câpres, comme ceux des pâquerettes... Le pissenlit est connu sous plusieurs appellations : dent de lion, salade de taupe.... mais saviez-vous que c'est son action diurétique qui lui a donné son nom ? "Pisse-en-lit", tout est dit !

Une recette de gelée de pissenlits que j'avais testée il y a quelques années, en ajoutant ma petite touche perso. J'ai donc ajouté le jus d'un pomélo à la place du jus d'orange et un peu de pectine pour assurer la prise en gelée.

Cette gelée est aussi appelée "miel du pauvre" ou cramaillote et c'est vrai qu'elle a un léger goût de miel... Pour cette recette j'ai utilisé les fleurs de pissenlits de mon jardin car il n'est pas traité.

1 - Ingrédients :

  • 1 saladier de fleurs de pissenlits (environ 200 fleurs)

  • 1 pomelo

  • 1 citron

  • 20 g de pectine

  • 800 g de sucre en poudre

  • 1 l d'eau

2 - Préparation :

Ramassez un grand saladier de fleurs de pissenlits, sans les tiges. Ôtez toutes les parties vertes de la fleur qui donneraient un goût amer à votre gelée, et regroupez les parties jaunes dans un saladier .

Mettez les pissenlits dans un fait tout, ajoutez 1 l d'eau et portez à ébullition. Laissez cuire 40 minutes. Laissez refroidir.