top of page
Rechercher

J'ai testé pour vous : Stérilisateur émaillé électrique avec minuteur et robinet Tom Press

Dans la vie d'une blogueuse culinaire, il y a des incontournables, et la relation avec des partenaires fait partie des étapes importantes.

Depuis plusieurs années maintenant, j'ai la chance d'avoir la possibilité de tester pour vous du matériel ou des produits, et de vous en faire un retour fidèle.

Vous retrouverez d'ailleurs le résultat de mes tests sur le blog.


Mon partenaire TOM PRESS m'a déjà fait confiance plusieurs fois, et j'ai eu la chance de tester pour vous plusieurs de leurs ustensiles :


1 - Test d'un fumoir de table, très utile quand comme moi on réalise ses magrets séchés, le saumon fumé ...


2 - Test d'un moule à Ciabatta - Emile Henry pour TOM PRESS


TOM PRESS, c’est une entreprise qui depuis 1921, propose à ses clients tout le matériel nécessaire à la conservation des aliments : fumoirs donc, mais aussi stérilisateurs, déshydrateurs, matériels pour faire les conserves, machines de mise sous vide, saloirs pour les charcuteries, sertisseuses et ouvre boites, garde-manger et vitrines réfrigérées... une vraie caverne d’Ali Baba !


Test stérilisateur Tom Press

En cette fin de printemps, j'ai donc été contactée pour tester le stérilisateur émaillé électrique de la marque. Moi qui suis une addict des bocaux et des conserves, je n'allais pas rater l'occasion !


Au mois de mars j'ai donc reçu mon colis, et je vous avais fait un petit teasing pour attendre le moment où j'allais me lancer dans ma période conserves en tout genre !


Stérilisateur Tom Press

1 - Descriptif :


Le stérilisateur est composé d'une cuve en acier émaillé de couleur rouge du plus bel effet : pas besoin de le cacher, il peut tout à fait trôner dans votre cuisine pendant toute la saison des conserves !


Ce stérilisateur à bocaux de conserves permet de stériliser de façon classique jusqu'à 14 bocaux de 1 l. (diam 115 mm maxi). Livré avec grille de support des bocaux.


Stérilisateur électrique Tom Press

Une autre astuce très pratique : le rangement intégré du câble électrique : plus de fil qui traîne une fois le matériel rangé. La cavité sous la cuve vous permet d'enrouler le câble proprement, et de clipser la prise qui ainsi reste toujours propre jusqu'à la prochaine utilisation.



Ce stérilisateur vous permettra aussi de pasteuriser 25 litres de jus et le mettre directement en bouteille ou de maintenir un liquide chaud (café ou vin chaud) à température constante tout en se servant au robinet fourni.


Il est également possible de cuisiner directement dans le stérilisateur qui devient alors une marmite électrique. Pratique pour les grandes tablées quand on doit maintenir au chaud un plat, ou pour réchauffer la soupe à l'oignon d'après soirée pour 30 personnes !


Il possède une Minuterie de 120 minutes (2 heures) : c'est la durée moyenne de mes stérilisations. Pour les durées supérieures, pour les plats contenant de la viande par ex, il suffit de relancer un cycle d'une ou deux heures








Le robinet est également très pratique pour vider la cuve après stérilisation de vos bocaux : il suffit de mettre une bassine en dessous, plus de cuve lourde à porter, c'est un bonheur !










2 - Les avantages d'un stérilisateur électrique :


Si on a la chance de posséder un jardin, si quelqu'un qui peut nous fournir en fruits et légumes à petit prix, si on a besoin de préparer des repas pour les soirs de flemme... les conserves nous permettent de mettre en bocaux les fruits et les légumes quand ils sont au top de leur maturité ou de profiter des promotions de viande, de poisson par exemple.


En été, ce sont les tomates, les poivrons, les haricots verts pour les légumes, mais aussi les pèches, les cerises ou les abricots côté fruits... Au printemps vous profiterez des petits pois, des choux fleurs, des légumes nouveaux, puis plus tard en saison vous pourrez faire des réserves de champignons, de choux, de poireaux, d'artichauts, mais également les plats cuisinés, les pâtisseries comme les cakes en bocaux... Vous saurez enfin ce qu'il y a dans ce que vous donnez à manger à votre famille, et vous ferez des économies car les produits sont moins chers et plus abondants en saison.


Qu'est ce que la stérilisation ?

Du nom de son inventeur, Nicolas Appert, le procédé s'appelle en fait l'appertisation. Elle consiste en un traitement thermique dans un récipient étanche : on enferme les aliments à conserver dans des bocaux en verre, puis on ferme hermétiquement, on porte à une température de 100° C minimum et on laisse bouillir sur un temps plus ou moins long, en fonction des aliments.


Il existe également une possibilité de conserver dans des récipients métalliques, mais elles nécessitent un matériel spécifique pour sertir et fermer hermétiquement ces conserves : ce sont les boites de conserve telles que nous les retrouvons dans nos supermarchés.


En France, le mode de conservation utilisé en cuisine familiale non industrielle, c'est la stérilisation par l'eau bouillante par immersion (dans les pays Anglo saxons, ils utilisent plutôt la stérilisation sous pression en autoclave).


Nos grands-mères avaient pour habitude de pratiquer la stérilisation en eau bouillante, et c'est donc dans de grosses lessiveuses qu'elles mettaient les pots à bouillir.

Ces grosses cuves fonctionnent comme des grands fait tout, et il faut donc les mettre sur une source de chaleur pour obtenir la température adéquate à la conservation : gazinière, trépied à gaz, feu de bois...

L'inconvénient de cette méthode, c'est qu'il faut être présent pour surveiller la montée en température, puis ajuster la durée du traitement thermique.


Avec un stérilisateur électrique, plus de souci de disponibilité !


La température et la durée de stérilisation se programment grâce à la minuterie et au thermostat électrique. Vous programmez donc votre appareil au moment qui vous convient le mieux (en heures creuses, la nuit, ou pendant la journée de travail), vous laissez l'appareil faire son travail, puis vous récupérez vos pots au moment qui vous convient, quand vous êtes disponible. Rien à surveiller, tout est sous contrôle !


Pour ma part, je mets mes pots à stériliser le soir avant d'aller me coucher, et je les récupère au petit matin : plus qu'à les étiqueter et les stocker.


3 - Conseils pour réaliser des conserves en toute sécurité

Préparation des bocaux :


La première chose à faire est de vous assurer du bon état et de la propreté irréprochable de vos bocaux. Vous vérifierez donc qu'il n'y a pas de pot ébréché, ni fêlé, et vous laverez vos pots dans une eau chaude savonneuse avant de les rincer à l'eau claire. Vous laisserez ensuite sécher sur un torchon propre, retournés, et à l'air libre.


choix des aliments :


Pour faire des conserves on choisit des produits parfaitement sains, sans moisissure et de première fraîcheur.


Vous laverez et éplucherez vos légumes et les mettrez en conserves rapidement.


Pour les recettes cuisinées, vous remplirez vos bocaux le plus rapidement possible après préparation.


Les aliments ayant un PH plutôt acide sont plus facile à mettre en conserve que les autres : par exemple la tomate est très facile à mettre en bocal. Les courgettes et les haricots verts sont un vrai cauchemar ! Vous pourrez ajouter un jus de citron pour acidifier votre préparation.


Remplissage des pots :


Veillez à remplir correctement vos pots : sur les pots Le Parfait, vous aurez à environ 1,5 cm du bord, une marque de remplissage maximum : ne la dépassez pas. Il vaut mieux si vous avez trop de préparation, répartir dans plusieurs pots, ou utiliser un bocal plus grand. Il en existe de plusieurs tailles, allant de 25 cl à 3 litres.


Dans la mesure du possible, utilisez un entonnoir pour remplir vos bocaux, il évite de salir les bords, ce qui pourrait nuire à la bonne fermeture du pot.


Ebouillantez les capsules ou les rondelles en caoutchouc.


Une fois le pot rempli, essuyez le rebord avec un torchon propre, puis fermez immédiatement et hermétiquement.

Procédez ensuite au traitement thermique.


Traitement thermique :


Vous pourrez procéder au traitement thermique de vos conserves en utilisant un récipient suffisamment profond pour contenir vos bocaux, et qu'ils soient entièrement immergés : la fameuse "lessiveuse" de nos grand-mères.


Sinon, vous savez maintenant qu'il existe des appareils électriques très pratiques.


Déposez les bocaux dans le récipient, calez-les pour éviter qu'ils s'entrechoquent, puis recouvrez d'eau. Portez à ébullition pour les modèles manuels, ou branchez votre appareil.


La durée de stérilisation dépend des aliments que vous souhaitez mettre en conserve : en général on retient :

  • 1 heure pour les fruits et les légumes

  • 2 heures pour les plats déjà cuisinés

  • 3 heures pour les plats contenant de la viande crue

mais ce n'est qu'une indication. Ces durées s'appliquent pour des pots d'une contenance maximale de 1 litre. Au delà, vous devrez augmenter la durée de traitement thermique.


Une fois vos bocaux terminés, il vous faudra les sortir de votre appareil.


Deux écoles s'affrontent : les sortir à froid, ou à chaud.


Lorsque vous les sortez à froid, vous évitez le risque de brûlure, même s'il existe des pinces spéciales pour les sortir.


Lorsque vous les sortez à chaud, vous facilitez un refroidissement plus rapide et donc plus propice à la bonne conservation.


Dans l'absolu, j'ai fait les 2 et je n'ai pas vu de grandes différences, donc c'est vous qui voyez !


Une fois vos pots sortis du stérilisateur, vous les laissez complètement refroidir. Vous vérifierez ensuite que chaque conserve est bien scellée, en détachant l'attache métallique ou en enlevant le couvercle métallique et en tirant un peu sur le couvercle pour vérifier : si ça reste bien fermé, c'est bon, si ça s'ouvre, c'est raté !


Ca ne signifie pas que les aliments sont à jeter, mais juste que le process de conservation ne s'est pas effectué correctement. Vous pouvez les consommer rapidement, mais pas les conserver...


Stockage des conserves :


Une fois vos pots réalisés, vous les rangerez dans un endroit tempéré, ne subissant pas de variation thermique trop importante.


Je vous engage à aller vérifier régulièrement les pots que vous venez de stocker : si la stérilisation est ratée, vous aurez une fermentation qui interviendra au bout de quelques jours, et les pots s'ouvriront tout seuls : pour le coup, le contenu ne sera pas à consommer !



4 - Quelques recettes :


En conserves salées : pensez à cuisiner plus que de nécessaire vos plats mijotés : poulet en sauce, bourguignon, tomates farcies, ratatouille ... Vous mettrez le surplus en bocaux, et serez heureux de les trouver pour les jours où vous n'aurez pas le temps de cuisiner.

mais aussi les légumes de saison : haricots verts, artichauts, tomate, asperges, champignons... c'est l'occasion d'en manger toute l'année, en sachant qu'ils ont été récoltés à pleine maturité et pleine saveur.



En conserves sucrées : fruits au naturel, fruits au sirop, salade de fruits


mais aussi des gâteaux : babas au rhum, cake en bocal, cannelés, crêpes ...


Vous avez aimé une recette ou vous l'avez testée ? N'hésitez pas à laisser un commentaire en bas de la page ! D'autres gourmands seront intéressés d'avoir un retour sur votre expérience !


3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Le formulaire est ici


Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince

et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !



Mentions légales : (c) Les petits plats du Prince est propriétaire des droits de propriété intellectuelle et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.lespetitsplatsduprince.com/ Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle. Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, en intégrant un lien vers l'original et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre. Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Œuvre, tout ou partie du matériel la composant sauf accord express de l'auteur. Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Œuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Œuvre modifiée.





388 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Le sterilisateur électrique est idéal pour les conserves. Il demande peu de surveillance.

Je n'ai pas celui de Tom press mais celui de Lidl qui est sensiblement le même. Rapport qualité. prix il est très bien, je l'utilise depuis 3 1ns et j'en suis ravie.

C'est un investissement qui en vaut la peine.


Like
Replying to

J'ai les 2 ;) le vieux modèle des Grands mères, très pratique pour les grosses quantités, ou les pots un peu "hors norme", et celui ci qui est parfait pour les conserves en général ;)


Like
Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page