Rechercher

La cerise, premier fruit à noyau de l'année

Dès le mois de mai, et jusqu'en juillet, le premier des fruits à noyaux arrivent sur nos étals et dans les jardins !


Délicatement cueillie à la main, la cerise se croque crue, directement sur le cerisier, ou sait se faire gourmande dans de nombreux desserts : tartes, sorbet, crème brûlée... mais aussi dans les confitures et les gelées du petit déjeuner !


J'ai la chance d'avoir 3 cerisiers dans le jardin : deux aux fruits doux et sucrés, et un non greffé qui me donne les petites merises que l'on met à l'alcool.




Les différentes variétés :


La famille des cerises est représentée par deux grandes familles :


1 - Les cerises bigarreaux, à la chair douce et sucrée, dans laquelle on retrouve :


  • La cerise burlat et la reverchon, à la chair rouge et sucrée

  • La cerise Napoléon, jaune orangée à la chair blanche, légèrement plus acide




Elles sont bien sucrées, on peut les déguster telles quelles, directement croquées crues, ou s'en servir pour les tartes et clafoutis.


2 - Les cerises de type merise, guignes ou griottes, à la chair très acidulée que l'on réserve pour les fruits à l'alcool et les liqueurs de type guignolet ou kirsch



Les cerises poussent sur un arbre appelé cerisier, qui se couvre de jolies fleurs blanches ou roses au printemps. Les cerises telles que nous les connaissons ne poussent pas à l'état sauvage : pour obtenir de jolis fruits dodus il faut planter un arbre qui aura été greffé à l'aide d'un greffon de l'espèce souhaitée.


Le cerisier craint le gel, et la grêle qui peuvent ruiner la récolte... les fruits craignent la pluie qui peut faire éclater la chair et les gâter rapidement. Les cerises aiment le soleil et la chaleur qui les feront mûrir rapidement.




Les apports nutritionnels :


La cerise est un fruit calorique du fait de sa teneur en sucre.

Elle vous apportera 63,7 k calories aux 100 g. C'est le plus sucré des fruits rouges.


Pour autant, sa composition est intéressante :

La cerise vous apportera vitamines (B9 et C), des fibres et surtout des minéraux dont le Potassium dont elle regorge : 200 mg aux 100 g

Vous trouverez également des oligoéléments de type zinc et fer.


Sa couleur rouge vous indique qu'elle contient aussi de nombreux bétacarotènes.




Les choisir et les conserver


Pour conserver vos cerises, vous pourrez les garder un à deux jours à température ambiante, ou jusqu'à 1 semaine au frigo. Le m

Je n'ai pas ce souci, je cueille mes cerises sur l'arbre directement et les mange dans l'heure qui suit... Si vous devez les acheter, soyez vigilant sur ces points.


Pour conserver vos cerises, vous pourrez les garder un à deux jours à température ambiante, ou jusqu'à 1 semaine au frigo. Le mieux étant de les entreposer dans une boite hermétique, et de les sortir du frigo environ 1 heure avant, pour que leur saveur et leur parfum puissent s'exprimer.




Les cuisiner :


Si vous avez résisté à l'envie de les dévorer crues, les cerises vous permettront de réaliser de jolis desserts et de délicieuses confitures.


Avant de les préparer, il vous faudra les passer rapidement sous l'eau claire et les sécher.


En fonction de votre recette, vous aurez peut être à les dénoyauter... La querelle du clafoutis avec ou sans noyaux a de beaux jours devant elle ! Pour ma part, j'ai opté pour la version avec noyaux, car le fruit se tient mieux en cuisson je trouve, et le noyau apporte une touche parfumée supplémentaire.

Pour les dénoyauter, j'utilise un dénoyauteur qui me permet d'aller beaucoup plus vite. Mais il est tout à fait possible de dénoyauter vos fruits à la main : un bon couteau de cuisine suffira, mais vous y passerez beaucoup plus de temps...




Vous pourrez préparer vos cerises en version sucrée :


- La confiture de cerise noire est une pure gourmandise, vous n'aurez besoin que de sucre et de jus de citron pour la réaliser

- Juste poêlées avec un peu de miel, vous en garnirez yaourts et fromage frais

- Déposées sur une crème pâtissière, vous réaliserez de magnifiques tartes pour vos réceptions du printemps

- Incorporés dans vos cakes, vous aurez des petits goûters très gourmands pour les enfants.




- Mixées et mise en sorbetière, vous réaliserez les glaces qui seront dégustées cet été





Mais pensez-y aussi pour vos plats salés !


La cerise se marie très bien avec la volaille, je l'utilise par exemple pour accompagner mes magrets de canard ou les cailles


Vous pourrez aussi l'utiliser pour les sauces rouges qui accompagneront vos plats de gibier à l'automne venu.




La saison des cerises est courte ! N'oubliez pas de préparer quelques pots que vous retrouverez avec plaisir l'hiver venu !


En version sucrée :


  • pensez aux cerises au sirop : vous mettrez vos cerises burlat dans les bocaux avec une cuillère à soupe de sucre en poudre, puis stériliserez 1 heure. Ces cerises au sirop égayeront vos salades de fruits de l'hiver...


  • Si vous avez un déshydrateur, pensez à confire quelques cerises pour les futurs cakes aux fruits confits ou les mueslis maison.




En version vinaigrée :


  • Pensez à réaliser quelques pots de cerise en pickles : je choisis pour cela les cerises Napoléon, et les mets en pots avec vinaigre aux épices, cannelle et cardamome... Ces petites cerises accompagneront les gibiers, la viande froide et la charcuterie.


A l'alcool :


Les cerises de type merise seront conservées dans une eau de vie, avec un sirop, pour le digestif des soirées devant la cheminée entre amis. Vous vous servirez aussi de ces petites cerises à l'alcool pour vos Forêts Noires.


Vous n'oublierez pas de réaliser le vin de feuilles de cerisier, et la liqueur de noyaux de cerise pour parfumer les pâtisseries !




Retrouvez toutes ces recettes sur le blog, en taguant le mot "cerise" dans l'outil recherche.





80 vues
  • Facebook Clean
  • Twitter - White Circle

© 2015 by Les petits plats du Prince.

Webmaster : Loïc Carpene

Créé avec Wix.com