La cuisson en papillotes : gourmande et healthy !
Rechercher

La cuisson en papillotes : gourmande et healthy !

Qui dit cuisson en papillote, dit cuisson à l'étouffée et cuisson saine : en effet, grâce à la fermeture hermétique du papier, les aliments cuisent dans leur jus et très peu de matière grasse. C'est un moyen gourmand de déguster des plats sains et peu caloriques.


Mais qui dit sain ne veut pas dire ennuyeux ! En effet, tout ou presque est permis avec la papillote : poisson, viande blanche, légumes, mais aussi fruits pour des desserts gourmets. La viande rouge supporte par contre mal ce mode de cuisson car la cuisson par vapeur donnera un rendu de viande bouillie : évitez donc le rôti de boeuf ou le magret de canard...




Le secret d'une bonne papillote, ce sont les aromates, les herbes et les épices ! N'hésitez pas à parsemer vos bâtonnets de légumes avec de la ciboulette, du persil ou de la coriandre. Pensez au curry, au paprika et au piment pour vos viandes, à la rondelle de citron et au basilic pour vos poissons, mais également à la badiane, la cannelle ou encore la vanille pour vos papillotes sucrées.



Le mode de cuisson en papillote n'est pas nouveau contrairement à ce que peuvent laisser penser nos magasines féminins : la cuisson à l'étouffée dans des feuilles de bananier ou de palmier existe depuis toujours sous les tropiques, mais nous connaissons aussi la cuisson en feuilles de figuier sous nos contrées. Les feuilles apporteront alors une saveur supplémentaire à votre recette.



Pensez également aux marinades : ce sont elles qui donneront toute leur saveur à vos préparations : sauce soja et miel pour des papillotes aux accents asiatiques, mais aussi huile d'olive et citron avec herbe de Provence ou encore miel et cannelle pour les papillotes sucrées.


Nos grand-mères avaient coutume de réaliser des papillotes avec du papier alu, par exemple les pommes de terre à l'étouffée. Depuis, nous savons que ce matériau n'est pas très sain, vous le réserverez donc pour les cuissons au barbecue en prenant la précaution de tapisser votre feuille d'alu avec du papier cuisson. Notre époque moderne propose des papillotes en silicone, pratiques bien sur, mais je ne suis pas très fan non plus de cuisiner dans du plastique...




Reste donc la solution du papier sulfurisé que l'on plie et replie autour de sa préparation...

Pensez aussi aux papillotes entièrement comestibles : dans les années 80, l’aumônière en feuille de brick était sur toutes les tables, et celle en crêpe avec poire et chocolat également...


Quelle forme donner à sa papillote ? La plus simple tire son nom du célèbre bonbon de Noël : le papier est ficelé à chaque bout, donnant la forme d'un bonbon.

Mais la papillote peut aussi se faire aumônière comme une petite bourse renfermant des pièces d'or et des écus : il vous suffira de déposer votre garniture sur le fond de votre papier, de relever les bords puis de nouer en haut avec une ficelle, un brin de ciboulette ou des lanières de vanilles pour les préparations sucrées...




Pour le mode de cuisson, vous aurez le choix entre le four, le barbecue bien sûr... mais pensez aussi au cuit-vapeur...


Comment servir une papillote à ses convives ? Certaines personnes préfèrent cuire leur papillote puis dresser leurs assiettes avant de présenter à table. Je trouve dommage pour ma part de priver les invités du plaisir d'ouvrir délicatement leur papillote et d'avoir la possibilité de sentir les effluves qui vont se dégager du petit paquet posé sur leur assiette. A vous de voir donc !


3 - Restons en contact !

Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Le formulaire est ici

Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince

et sur l'application Instagram

Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !


A propos

Contact et Annonceurs

"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"

(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.

0 vue