Rechercher

Pintade fermière au citron et romarin, rôtie au four

La pintade fait partie des volatiles que j'associe spontanément à la cuisine d'automne et qui rappelle le gibier : en Afrique elle est chassée car elle vit à l'état sauvage et j'avais pris plaisir à la photographier en Afrique du Sud...Chez nous en France, c'est un oiseau qui provient des élevages traditionnels, et sa chair serrée se prête bien aux recettes de gibier. C'est la terreur des poulaillers, cette volaille pousse des cris perçants, reste plutôt sauvage même au contact des poules : j'en ai élevé un couple il y a quelques années, et nous avons passé notre temps à leur courir après...une forme de chasse aussi ...

Traditionnellement cuisinée avec du chou, elle se prête à de multiples variations avec les légumes et les fruits de l'automne : avec navets, chou, panais et potiron, avec du chou et de la courge butternut, en sucré salé, avec les premières mandarines et du miel, ou marinée au vin rouge, en salmis.

Cette volaille est très intéressante du point de vue nutritionnel : c'est une viande peu grasse, renfermant de bonnes protéines, et un apport en minéraux intéressant : magnésium, fer et phosphore.


Pour la recette du jour, j'ai choisi une pintade fermière, bien élevée à la ferme voisine, et je l'ai cuisinée rôti au four, avec du citron et du romarin.



1 - Ingrédients pour 4 personnes :

  • 1 pintade fermière

  • 1 citron jaune

  • 2 branches de romarin

  • 10 cl de vin blanc sec

  • 4 gousses d’ail

  • 1 bouillon de poule

  • 100 g de sucre poudre

  • Beurre, sel, poivre, fond de volaille en poudre


2 - Préparation :