Rechercher

Recette maison de limonade à la mûre

Je continue en ce moment mes cueillettes de mûres : cette année elles sont nombreuses et j'en ramène chaque jour lors de ma promenade matinale.

En postant sur les différents groupes de recettes que je suis pour mon blog, j'ai vu apparaître des recettes de pétillant de mûres.

Du coup, je me suis rappelée que moi aussi j'avais des recettes de limonade artisanale sur mon blog, et que ce serait amusant de réaliser une boisson à la mûre cette année.


Le principe est assez simple : on provoque une fermentation en mettant les fruits (ou les fleurs) à infuser dans de l'eau sucrée, et on laisse agir les ferments (levures) qui se trouvent naturellement sur les fruits.

Il faut pour cela une macération à une température idéale de 25° C. Le processus se déroule en 2 phases.

C'est un peu le principe que j'applique lorsque je souhaite préparer un levain maison pour mon pain de campagne.

Cette fermentation est la même qui est pratiquée pour réaliser le champagne, le cidre, ou la bière ^^


Au bout de quelques jours, des petites bulles commencent à apparaître, et au fur et à mesure du temps, le sucre se transforme et la boisson devient pétillante.

Au début on se retrouve avec une limonade, mais plus le temps passe, si on laisse les levures agir, le sucre se transforme en alcool, et c'est pour ça que l'on parle de "Champagne des Fées" dans le cas de la limonade au sureau.



1 - Ingrédients pour 1 bouteille :


  • 1 litre d'eau, dans l'idéal non chlorée : perso j'ai pris de l'eau du robinet : je l'ai laissée décanter 2 heures avant de l'utiliser

  • 1 bol de mûres sauvages

  • 90 g de sucre en poudre

  • 1 jus de citron



2 - Préparation :


Pour la première phase qui se fait en mode aérobie (en présence d'oxygène) dans un grand bocal, mélangez le sucre et l'eau.

Ajoutez les mûres et le jus de citron. Mélangez bien.

Laissez le bocal ouvert, mais recouvrez l'ouverture d'une gaze retenue par un élastique pour empêcher les insectes de rentrer dedans.

Laissez macérer pendant 2 ou 3 jours à température d'environ 25° C.

Remuez tous les jours la mixture.


Au bout de 2 ou 3 jours, vous allez voir (et entendre) le liquide pétiller : de très fines bulles vont se former, c'est le signe que votre première phase de fermentation est réussie.


Filtrez le liquide et transvasez le dans une bouteille de type limonade ou bière : il faut un bouchon qui résiste à la pression, car la fermentation va continuer et le gaz carbonique dégagé va chercher à s'échapper : si la bouteille n'est pas prévue pour, vous allez avoir une explosion du contenant ...


La 2ème phase peut commencer, elle se déroule en milieu anaérobie (sans oxygène) : laissez encore à température ambiante pour 2 ou 3 jours de plus, en ouvrant prudemment chaque jour le bouchon : la pression va diminuer dans la bouteille.

Goûtez votre préparation jusqu'à obtenir le goût que vous aimez : plus vous laisserez longtemps, plus la boisson sera pétillante et deviendra plus acide. Si c'est trop acide, vous pouvez ajouter du sucre, mais attention, le sucre finit toujours par se transformer en alcool ...


Une fois la boisson à votre goût, stockez la bouteille au frigo pour ralentir la fermentation.

Dégustez bien frais.

Attention en ouvrant la bouteille, le gaz cherche à s'échapper et comme une bouteille de champagne qui serait restée tiède, vous pourriez vider la bouteille sans y goûter tant le liquide va mousser ... Ouvrez prudemment au dessus d'un récipient propre pour récupérer éventuellement la boisson qui se serait échappée un peu précipitamment ;)


J'ai tenté une année de stocker mes bouteilles quelques mois : mauvaise idée si vous n'avez pas un lieu bien frais (en dessous de 15° C) pour la conservation (de type cave)... Avec la chaleur, les bouteilles même équipées de bouchons mécaniques ont fini par exploser...

Alors réservez cette petite expérience pour une occasion unique de fin d'été, et consommez votre boisson dès qu'elle est prête !

Le degré d'alcool est somme toute assez faible, mais on réserve quand même ce cocktail pour les adultes !



3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !


A propos