Le Kiwi : carte d'identité, récolte, bienfaits et gourmandise...
Rechercher

Le Kiwi : carte d'identité, récolte, bienfaits et gourmandise...


Tout le monde connaît le kiwi, ce drôle de petit fruit duveteux, à la chair verte ou jaune, parsemée de pépins noirs.

On le connaît aussi sous son nom de Groseille de Chine, mais son nom scientifique est Actinidia deliciosa.

Originaire de Chine, ce petit fruit regroupe plusieurs espèces, à chair jaune ou verte, à peu lisse ou duveteuse. Ce sont des fruits qui poussent sur des lianes qui s'enroulent sur des troncs.

Le kiwi est cultivé dans de nombreuses régions du monde, la France est un pays producteur, et j'ai la chance d'habiter dans le Sud Ouest, dans le Gers, où j'ai un producteur à moins de 3 km de la maison...

1 - La récolte

C'est dès la mi-octobre que sont récoltés les fruits encore verts. Le kiwi a la particularité de pouvoir se garder de nombreux mois, jusqu'au printemps suivant dans les meilleurs cas.

Armée de mon seau, je me suis donc glissée parmi les rangées de lianes, et j'ai découpé un à un les petits fruits ovales, en faisant attention de les déposer délicatement sans les entrechoquer. Point besoin de sécateur ou de ciseau... le kiwi se cueille d'un coup sec de l'ongle pour le détacher de la liane.

J'ai donc choisi des fruits de plusieurs grosseurs selon les utilisations que je souhaite en faire : frais, confiture ou encore déshydraté...

Une fois mon seau rempli, je suis allée le faire peser et ensuite j'ai pu récupérer ma récolte et la payer.

Lorsque vous achetez vos kiwis mûrs au marché, vous les obtenez à un prix d'environ 0,40 à 0,50 centimes d'euros pièces, pour des fruits bio.

L'avantage de la cueillette, c'est outre le fait de passer un bon moment au grand air, de payer beaucoup moins cher : en ce qui me concerne, je les ai eus à 1,50 euros le kg. La difficulté par contre, c'est de se raisonner ! On se retrouve très très vite avec des seaux de plus de 10 kg !

2 - La conservation :

Ma petite récolte sous le bras, j'ai bien retenu les conseils du producteur pour une conservation parfaite :

Les kiwis que j'ai achetés sont verts, et donc pas consommables tels quels.

Pour conserver ma récolte, je dois mettre mes fruits dans des cagettes et les entreposer dans une pièce à l'abri du gel, non chauffée, et surtout complètement isolée d'autres fruits. En les surveillant régulièrement, j'aurai normalement la possibilité de les garder jusqu'en février, voire mars/ avril pour les manger frais.

Si je souhaite les manger dans les prochains jours, il me suffira d'en mettre quelques uns dans mon compotier, dans ma cuisine, en compagnie de quelques pommes qui ont la particularité d’accélérer le mûrissement des fruits verts.

Pour conserver ensuite mes kiwis mûrs et ne pas les manger blets, il me suffira de les entreposer dans le bac à légumes de mon frigo où je pourrai les stocker quelques jours...

3 - Bienfaits du kiwi :

Outre la vitamine C dont il regorge, le kiwi est un concentré de bonne santé à lui tout seul !

Bourrée de fibres, il regorge d'antioxydants qui préviennent les maladies cardiovasculaires.

Deux kiwis par jour couvrent 15% des besoins en fibres, recommandées pour lutter contre la constipation.

Du côté des vitamines, le kiwi est riche en vitamines B, C et K. Il contient également du cuivre et du potassium.

Un Kiwi représente environ 50 calories. Il contient 1 g de protéines, 13 g de glucides et 0,5 g de lipides. On peut donc le consommer dans un régime équilibré.

Attention toutefois aux allergies !

Le kiwi est reconnu pour être fortement allergique : pour les personnes sensibilisées, il peut être à l'origine de réactions allergiques au niveau de la bouche. Il semblerait que les personnes allergiques au pollen, aux noix et connaissant des épisodes fréquents de rhumes des foins, soient parfois touchées par des démangeaisons, des brûlures au niveau des lèvres, de la gorge ou de la bouche.

Le kiwi peut également toucher les personnes allergiques au latex, à la banane ou à l'avocat, c'est ce qu'on appelle les allergies croisées.

4 - Recettes gourmandes :

Le kiwi se mange bien sûr nature, juste coupé en deux, avec une petite cuillère. Pour démarrer la journée au petit déjeuner, il est parfait !

Mais on peut également le préparer de nombreuses manières :

  • en entrée : vous le servirez tel un œuf coque, accompagné de truite fumée,

  • en dessert, pour garnir des tartes magnifiques ou des salades de fruits gourmandes,

  • en confiture pour déguster les crêpes et tartines de l'hiver !

  • déshydraté, pour le manger pendant les petits creux de la journée...

5 - Restons en contact !

Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous !

Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince

et sur l'application Instagram

Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !

A propos

Le coin des annonceurs et partenaires

#kiwi #récolte #automne

0 vue