Rechercher

Huile aromatisée à la marjolaine (origan sauvage)

Je fais régulièrement des randonnées autour de la maison, pour mes séances photos natures.

C'est toujours l'occasion de faire un peu de cueillette sauvage : menthe, sureau, violettes, mûres, champignons... mais aussi les prunes sauvages, ou comme ici de la marjolaine.


La marjolaine est une plante aromatique, proche du thym. Elle appartient à la famille des labiacées.

A l'état sauvage, on lui donne aussi le nom d'origan, origan vulgaire, thym du berger...

Ce sont les fleurs et les feuilles de la plante qui sont utilisées en cuisine. Plus délicate que l'origan que l'on met sur nos pizzas, on peut l'utiliser pour aromatiser une sauce juste avant de servir, pour relever une salade, ou pour parfumer une huile d'olive de bonne qualité.


Pour éviter tout risque de moisissure et de botulisme, on ne met pas les plantes fraîches dans l'huile. Il faut donc d'abord les faire sécher : en été c'est simple, il vous suffit de les étaler au soleil une journée. Sinon, un bon déshydrateur permet de maîtriser la température et de conserver toutes les propriétés de la plante. C'est cette méthode que je privilégie.



1 - Ingrédients pour une bouteille :

  • 1 bouquet de marjolaine

  • 30 cl d'huile d'olive

  • baies roses


2 - Préparation :


Une fois votre récolte ramenée à la maison, posez-la sur les grilles de votre déshydrateur. Programmez le séchage à 40° C maximum, pendant environ 3 heures : il faut que les feuilles de votre marjolaine deviennent friables entre les doigts.



Lorsque tout est bien sec, glissez les tiges avec les feuilles et les fleurs dans une bouteille bien nettoyée et bien sèche. Ajoutez les baies roses.



Versez ensuite l'huile d'olive dans la bouteille en recouvrant entièrement les plantes. Fermez hermétiquement.

Laissez macérer pendant au moins 1 mois, à l'abri de la lumière.