top of page
Rechercher

La violette sauvage : viola odorata

ça y est ! Le printemps pointe le bout de son nez !

Lors de mes promenades champêtres j'aperçois les timides violettes qui commencent à parsemer les sous bois et les talus !

J'ai même eu la chance d'en trouver des blanches cette semaine !



Près des ruisseaux, en lisière de forêt, la petite fleur violette pousse partout en climat tempéré. On la reconnaît aisément avec ses 5 pétales : 2 pointés vers le haut, et 3 vers le bas.

Viola odorata porte bien son nom ! Les petites fleurettes exhalent un doux parfum dont on se sert en parfumerie et en pâtisserie. La violette est l'emblème de la ville de Toulouse.



Saviez-vous que tout s'utilise dans la violette ?


  1. Les fleurs : outre en petits bonbons cristallisés, les fleurs sont utilisées en sirop, en liqueur, dans le vinaigre ... En infusion, elles aident à lutter contre le rhume grâce aux principes actifs : sudorifique et expectorante.

  2. Les feuilles : elles sont expectorantes, antiinflammatoires, diurétiques, adoucissantes

  3. Les racines : expectorante et vomitive

En usage externe, les feuilles et les racines broyées s'utilisent en cataplasme pour guérir les petites plaies.

La fleur est utilisée en infusion, peut décorer vos salades printanières, être utilisées pour des gelées.

Les feuilles jeunes et tendres se mangent en salade également.


Comme d'habitude, vous n'utiliserez pas les violettes du fleuriste pour réaliser vos petites préparations ...





112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page