Rechercher

Confiture de pêches et menthe sauvage

La pêche, fruit du pêcher est un pur délice ! Sa chair orange ou blanche, sa peau veloutée, son parfum, en font vraiment un fruit de l'été...

Du coup, pour en profiter toute l'année, je prépare quelques pots de confiture maison, qui seront appréciées sur les tartines du petit déjeuner ou la brioche du goûter...

Des fruits, du sucre, un peu de jus de citron, et ... pour changer un peu et ajouter une touche aromatique supplémentaire, un peu de menthe sauvage que j'ai ramassée lors de ma dernière sortie matinale.


Il existe plusieurs sortes de menthe sauvage, et c'est tant mieux, elles sont toutes comestibles.

Si vous avez peur de vous tromper, frottez quelques feuilles entre vos doigts : si ça sent la menthe, C'EST de la menthe !

Vous pouvez vous en servir pour parfumer vos salades de fruits, pour réaliser du sirop, pour aromatiser vos glaces, pâtisseries, ou comme ici donner une touche fraîcheur à votre confiture. Je le fais en mélange avec la prune, également avec la framboise,


Rien de compliqué pour préparer cette confiture maison, façon grand-mère : une bassine (confiturier ou grand fait tout), une louche, du sucre en quantité suffisante (pas moins de 60% du poids des fruits, mais plus généralement entre 70 et 90%) et des fruits...



1 - Ingrédients :

  • 2 kg de pêches

  • 1 bouquet de menthe (sauvage ou du jardin)

  • 1,5 kg de sucre en poudre

  • le jus d'un citron.



2 - Préparation :


La veille, ou au minimum 6 heures avant, pelez, dénoyautez et coupez les pêches en morceaux.

Mettez dans un grand récipient avec les feuilles de menthe, et recouvrez de sucre en poudre : Pesez le poids de chair récupérée, et ajoutez 70% du poids en sucre.

Ajoutez le jus de citron.

Recouvrez d'un linge propre, et laissez macérer jusqu'à ce que le sucre soit fondu.



Versez ensuite les fruits et le sucre dans le confiturier, et portez à ébullition. Selon vos goûts, mixez ou pas. Comptez ensuite environ 12 à 15 minutes de cuisson. Personnellement je contrôle ma confiture à l'aide d'un thermomètre de cuisson : à 104° C c'est bon !


Vous pouvez aussi faire le test de l'assiette froide : si la confiture fige sur l'assiette, c'est bon aussi.


Versez e