top of page
Rechercher

Confiture de prunelles sauvages

Lors de mes promenades dans ma campagne gersoise, j'ai souvent l'occasion de repérer les buissons propices aux cueillettes : mûres bien sûr, mais aussi poires et pommes sauvages, le cynorhodon, et les prunelles à la jolie couleur violacée.


Le prunelier (prunus spinosa) est aussi appelé épine noire : quand vous aurez l'occasion de le croiser vous comprendrez pourquoi ^^ Ses rameaux sont armés de redoutables épines de 3 cm de longueur, qui égratignent méchamment les avants bras lors de la cueillette si on n'y fait pas attention ...

Au printemps, c'est l'un des arbustes qui fleurit en premier, on le trouve le long des chemins forestiers.

J'ai toujours entendu qu'il fallait attendre les premières gelées pour cueillir les prunelles sauvages, mais quelqu'un m'a glissé l'astuce de les cueillir avant et de les faire séjourner quelques heures au congélateur. En effet, la prunelle est un fruit très astringent : essayez d'en goûter un directement à la cueillette, et vous verrez que ce n'est pas très bon : les tanins laissent un goût âpre sur la langue, c'est râpeux, vraiment infecte. Le passage au froid atténue grandement cet inconvénient.

Du coup, je profite de chacune de mes sorties en ce début d'automne, pour faire une petite récolte, que je stocke au congélateur le temps d'en avoir suffisamment pour faire de la confiture ou de la liqueur.


Alors notez bien que la prunelle, ce n'est pas aussi gros qu'une prune... vous aurez très peu de chair autour du noyau central et donc les quantités de confitures ne seront pas importantes.

Pour environ 1,5 à 2 kg de prunelles, je récupère 600 g de pulpe pour ma confiture... juste de quoi préparer quelques mini pots que je glisserai dans mes paniers gourmands.


1 - Ingrédients :

  • 1,5 à 2 kg de prunelles sauvages

  • 600 g de sucre en poudre

  • 1/2 citron

2 - Préparation :


Sortez les prunelles du congélateur et rincez les rapidement à l'eau claire pour enlever les petites feuilles et brindilles qui auraient pu se glisser dans votre récolte. Versez votre récolte dans un fait tout et recouvrez d'eau à hauteur. Laissez cuire à feu doux pendant une dizaine de minutes.



Passez les prunelles dans un moulin à légumes sans l'eau : récupérez la pulpe obtenue, et repassez les déchets au moulin avec un peu de l'eau de cuisson pour essayer de récupérer un maximum de pulpe. Mélangez pour homogénéiser la pulpe récupérée. Pesez la et ajoutez 70% à 80 % du poids en sucre en poudre. Ajoutez le jus de citron et mélangez.

J'ai pour habitude de dire que ce n'est pas le sucre dans les confitures qu'il faut diminuer, c'est la quantité de confiture que vous mangez si vous devez faire attention ! Le bon taux de sucre vous évitera les surprises comme les confitures moisies, aigres, qui ne se gardent pas dans le temps. Pour cela, un taux compris entre 70 et 90 % du poids des fruits, en fonction de leur maturité, est un minimum.

Si vous descendez en dessous de ce taux, ce ne sont plus des confitures, mais des confipotes que vous devrez conserver au frigo et manger rapidement, ou stériliser pour conserver plus longtemps.



Lorsque la confiture nappe la cuillère : procédez au test de la goutte de confiture sur une assiette froide : si elle fige sur l'assiette, la confiture est prête.

Vous pouvez également vous servir d'un thermomètre de cuisson : à 105° C, la confiture est cuite.


Remplissez les pots avec la confiture bouillante. Pour cela je vous conseille de vous servir d'un entonnoir : il existe de magnifiques entonnoirs à confitures en céramique, mais le modèle en plastique ira très bien aussi. Le fait d'utiliser un entonnoir vous permettra de remplir vos pots sans tacher les bords, pour une fermeture hermétique, sans risque de moisissure.

Procédez ensuite à la fermeture de vos pots :

Si ce sont des pots à vis, il suffit de fermer le couvercle en le vissant. Vous retournez, ou pas, c'est vous qui voyez… Dans l'absolu, ça n'apporte rien de plus, mais les deux écoles existent ...

Si ce sont des pots anciens, vous pourrez soit utiliser la technique de la paraffine, mais il vous faudra attendre que la confiture soit froide avant de couler une couche de paraffine dessus. Ce procédé bloque le contact avec l'air, comme le couvercle dans la méthode au dessus. C'est celui que j'utilise pour mes confitures bicolores… Par contre, attention à prendre des pots évasés, sinon vous ne pourrez pas sortir la couche de paraffine solidifiée…


Décorez ensuite vos pots si vous souhaitez les offrir : je récupère tissus, rubans, ficelles, papiers et cartons toute l'année pour avoir de jolies présentations : vive le recyclage !


Posez vos étiquettes : il existe de très jolis modèles dans le commerce, mais vous pourrez également trouver sur internet de nombreux tutos pour faire les vôtres.


Vous pourrez aussi utiliser la technique de la feuille de cellophane : il suffit de mouiller le papier avec une éponge, de tendre le papier sur le couvercle et de tenir le tout avec un élastique. Cela vous permettra d'utiliser de jolis contenants qui ne sont pas forcément dédiés aux confitures. Parfaits pour les pots que l'on veut offrir…


Stockez ensuite vos pots à l'abri de l'humidité : dans un placard ou dans une pièce de la maison.


Cette confiture a vraiment un goût particulier : les petites baies bleues sont connues pour leur apport en vitamine C, en tanins, en antioxydants. Le passage au congélateur atténue beaucoup le côté âpre du fruit, mais la confiture reste quand même un peu astringente, ça peut surprendre : on aime ou on aime pas... moi j'adore !



3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !


 

Mentions légales : (c) Les petits plats du Prince est propriétaire des droits de propriété intellectuelle et détient les droits d’usage sur tous les éléments accessibles sur le site internet, notamment les textes, images, graphismes, logos, vidéos, icônes et sons. Toute reproduction, représentation, modification, publication, adaptation de tout ou partie des éléments du site, quel que soit le moyen ou le procédé utilisé, est interdite, sauf autorisation écrite préalable de : https://www.lespetitsplatsduprince.com/


Toute exploitation non autorisée du site ou de l’un quelconque des éléments qu’il contient sera considérée comme constitutive d’une contrefaçon et poursuivie conformément aux dispositions des articles L.335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.


Attribution — Vous devez créditer l'Œuvre, en intégrant un lien vers l'original et indiquer si des modifications ont été effectuées à l'Œuvre. Vous devez indiquer ces informations par tous les moyens raisonnables, sans toutefois suggérer que l'Offrant vous soutient ou soutient la façon dont vous avez utilisé son Œuvre.


Pas d’Utilisation Commerciale — Vous n'êtes pas autorisé à faire un usage commercial de cette Oeuvre, tout ou partie du matériel la composant sauf accord express de l'auteur.


Pas de modifications — Dans le cas où vous effectuez un remix, que vous transformez, ou créez à partir du matériel composant l'Oeuvre originale, vous n'êtes pas autorisé à distribuer ou mettre à disposition l'Oeuvre modifiée





2 245 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page