Rechercher

Confiture très nature aux prunes sauvages et lavande

Au printemps dernier, j'avais repéré quelques jolis pruniers tout en fleurs qui ont fait alors mon bonheur de photographe, puis je les avais un peu oubliés, jusqu'à ce qu'une bande de mésanges joyeuses et gourmandes me montrent dernièrement de très jolis fruits qui ne demandaient qu'à être cueillis… jaunes comme des mirabelles, et très fruitées.

Elles gardent toutefois une petite touche acidulée que l'on retrouve dans la confiture, c'est un vrai bonheur.


La dernière fois j'avais mélangé prunes rouges et jaunes, et préparé une confiture très gourmande d'un mélange sauvage.

Cette fois-ci je recommence, mais uniquement avec des prunes jaunes, et une pointe de lavande.

J'ai en effet une théorie qui dit que lorsque les aliments sont complémentaires en couleur, ils le sont souvent aussi en saveur : abricot lavande marche très bien (orange et violet), prunes jaunes et romarin également (jaune et vert).


Cette fois ci je joue sur le jaune et le violet avec cette confiture prunes et lavande.


Attention toutefois à la lavande : son parfum est puissant, et un surdosage vous donnera un goût de savonnette dans la bouche...


1 - Ingrédients pour 4 pots :

  • 1,5 kg de prunes sauvages tout juste cueillies

  • 700 g de sucre en poudre

  • 1 jus de citron

  • 3 têtes de lavande




2 - Préparation :


La première chose à faire est de rincer rapidement les fruits pour enlever les petites brindilles et feuilles qui se seraient collées sur la peau des prunes.


Ensuite, l'opération la moins sympathique : le dénoyautage. Vous pouvez utiliser un dénoyauteur, ou sinon, avec un couteau, incisez la prune en 2, retirez le noyau.


Pesez ensuite le poids de chair récupérée, puis ajoutez 70% de ce poids en sucre en poudre. Remuez bien, ajoutez le jus de citron, les têtes de lavande, puis laissez macérer au moins deux heures, et jusqu'à ce que tout le sucre soit bien fondu. Pour ma part, je procède à cette opération la veille, et je cuis la confiture le lendemain.



Videz le contenu de votre récipient dans la bassine à confiture (ou un grand fait tout) et portez le tout à ébullition.

Je laisse cuire 15 minutes pour 1 kg de fruits et j'utilise un thermomètre de cuisson pour vérifier la cuisson de ma confiture : lorsque la température est à 105° C, c'est bon.

Si vous n'avez pas de thermomètre, laissez cuire jusqu'à ce que la confiture devienne un peu épaisse, et faites le test de l'assiette froide : une goutte de confiture doit figer au contact du froid.


Versez ensuite la confiture bouillante dans vos pots : je vous conseille de vous aider d'un entonnoir, ça évite de faire des coulures sur le pot, et d'avoir ensuite un couvercle qui colle...


Evidemment, vos pots auront été nettoyés soigneusement et séchés auparavant. Remplissez les pots au maximum.


Fermez hermétiquement vos pots :

  1. Si ce sont des pots à vis, il suffit de fermer le couvercle en le vissant. Vous retournez, ou pas, c'est vous qui voyez...

  2. Si ce sont des pots anciens, vous pourrez soit utiliser la technique de la paraffine, mais il vous faudra attendre que la confiture soit froide avant de couler une couche de paraffine dessus. Ce procédé bloque le contact avec l'air, comme le couvercle dans la méthode au dessus. C'est celui que j'utilise pour mes confitures bicolores... Par contre, attention à prendre des pots évasés, sinon vous ne pourrez pas sortir la couche de paraffine solidifiée...

  3. Vous pourrez aussi utiliser la technique de la feuille de cellophane : il suffit de mouiller le papier avec une éponge, de tendre le papier sur le couvercle et de tenir le tout avec un élastique. Cela vous permettra d'utiliser de jolis contenants qui ne sont pas forcément dédiés aux confitures. Parfaits pour les pots que l'on veut offrir...

Vous pourrez alors poser vos étiquettes, et décorer vos pots selon votre goût.



A déguster sur les tartines du petit déjeuner, sur la brioche du tea time, ou à glisser dans un yaourt maison, vous m'en direz des nouvelles !


3 - Restons en contact !


Vous souhaitez ne rater aucune recette du blog ? Abonnez-vous ! Le formulaire est ici Rejoignez-nous sur la communauté Fb Les petits plats du Prince et sur l'application Instagram


Les petits plats du Prince vous remercie pour votre visite !





A propos

Contact et Annonceurs



"La gourmandise n'est pas un défaut, c'est un Art de vivre"


(c) Tout droits réservés - Les textes et les photos de ce blog sont la propriété exclusive de l'auteur - Copie de tout ou partie du contenu interdite sans l'autorisation de l'auteur.

568 vues0 commentaire