Rechercher

Pourquoi mangeons-nous une bûche à Noël ?

La tradition de la bûche de Noël pâtissière n'est pas si lointaine que çà. En effet, c'est seulement vers 1945 que la bûche de Noël telle que nous la connaissons aujourd'hui, fait son apparition, sous forme de biscuit roulé à la crème.



Ce dessert a été créé pour rappeler un rite païen du Moyen Age lié au culte du feu.

Au solstice d'hiver, c'est à dire au moment de la nuit la plus longue de l'année, le 21 décembre, commence la période des mois les plus froids de l'année, et il était de tradition de réchauffer le foyer en brûlant des bûches de bois. La famille, les habitants du lieu se retrouvaient alors autour de l'âtre pour se réchauffer.


Dans certaines régions, on dit que cette bûche symbolise aussi le bois apporté par les convives pour brûler dans la cheminée, le temps des célébrations de Noël.


Chaque invité apportait une bûche pour alimenter le feu et contribuait ainsi à la chaleur du foyer.

La tradition a ensuite été récupérée par l'église catholique, qui l'a associée à la nativité et la bûche était alors décorée de rubans puis bénie, avant de brûler continuellement du 24 décembre à l'Epiphanie.


Le choix de l'arbre dépendait des régions : cela pouvait être soit des arbres fruitiers, symboles d'abondance, ou des arbres plus robustes comme le chêne et le hêtre connus pour produire de belles flammes et durer plus longtemps dans la cheminée.


Les cendres de cette bûche étaient ensuite conservées et étaient mélangées à la bûche de l'année suivante.


Dans la symbolique du feu et de Noël, nous avons aussi le Père Noël qui passe par la cheminée avant de déposer les jouets au pied du sapin.

La bûche de Noël de mon enfance était constituée d'une génoise recouverte d'une crème au beurre, parfumée au chocolat, à la vanille ou encore au café, avant d'être roulée pour reconstituer l'apparence de la fameuse bûche en bois.


Lorsque je veux recréer l'ambiance de mes Noëls d'enfant, c'est donc elle que je prépare, comme par exemple avec cette bûche chocolat et poire, agrémentée de chouchous caramélisés. Le nappage est réalisé au chocolat fondu, puis recouvert de cacao en poudre, le tout strié pour donner plus de réalisme avec la bûche en bois.


Une autre de mes bûches préférées est celle à la crème de marron et aux orangettes, elle est très simple à préparer, et bien dans le thème de Noël.