top of page
Rechercher

Comment économiser en cuisinant les restes ?

C'était la base des cours de cuisine lorsqu'on les enseignait encore à l'école : savoir cuisiner, c'était aussi savoir économiser, ne pas gaspiller, et donc utiliser le maximum du produit.

Démarche économique, mais également démarche écologique puisqu'en recyclant les restes on lutte contre le gaspillage alimentaire.


Et avec les temps durs qui sont ceux que nous connaissons aujourd'hui, la démarche devient on ne peu plus moderne et d'actualité !


La cuisine des restes, c'est savoir recycler ce qui n'a pas été consommé lors d'un repas et le reproposer sous une forme différente pour le repas suivant.

Mais la lutte contre le gaspillage alimentaire, c'est aussi éviter de jeter du pain rassis, recycler des biscuits ou de la pâtisserie, savoir redonner vie à une corbeille de fruits moribonds, préparer des soupes avec les restants de viande ou les carcasses, ou encore savoir mettre en bocaux le surplus d'une recette...

En se creusant un peu la tête, vous verrez que vous pourrez faire de sérieuses économies, tout en régalant votre petite famille.


Voici quelques unes de mes astuces pour vous aider dans cette démarche. Vous verrez qu'avec un peu d'imagination et de pratique, vous pourrez prévoir vos repas en tenant compte de ce paramètre de recyclage des restes.



1 - Recycler du pain rassis, de la brioche ou des biscuits


Première source de déchet alimentaire : le pain !

Nous aimons le déguster tout frais sorti de la boulangerie, malheureusement, lorsqu'on a pas la possibilité d'acheter le pain chaque jour, il arrive qu'on se retrouve avec des quignons tout secs au bout de 2 jours...

Un moyen tout simple de recycler le pain, c'est d'en faire de la chapelure : mixée et conservée dans des bocaux en verre, vous vous en servirez pour paner vos escalopes, faire croûter vos gratins de légumes , faire des croûtons, ou encore épaissir vos potages.


Ma maman et ma grand-mère recyclaient les restes de pain ou de brioche en confectionnant des goûters gourmands : pudding de pain (pain de chien) ou encore pain perdu... les enfants adorent !


Pour les petits biscuits, émiettez les et mélangez les avec du beurre fondu : vous aurez la base pour un fond de tarte bon marché.



2 - Recycler un reste de riz ou de pâtes

Qui n'a pas râlé devant un plat de pâtes ou de riz à moitié entamé ?

Rien de plus simple pour les réutiliser dans des recettes gourmandes :


Les pâtes serviront à confectionner des salades en y ajoutant dés de jambon, tomate, maïs et autre cornichons... Vous pourrez également les mélanger avec de la béchamel, et réaliser un délicieux gratin, ou encore les préparer en beignets.


Avec le riz, bien entendu, la salade est une solution, mais pensez également aux boulettes façon arancini italiens.



3 - Recycler un restant de légumes cuits


Un reste de ratatouille se déguste froid avec un œuf poché, ou se glisse avec gourmandise dans une omelette.

Une poêlée de légumes se cuisine en gratin, ou finit dans une tarte façon quiche.

Un restant de purée de légumes peut se transformer en croquette ou en gnocchis, pensez y !

Les légumes du couscous finissent en soupe, façon chorba.




4 - Utiliser la totalité d'un légume

Les fanes des carottes font un délicieux potage, vous pouvez aussi les glisser dans des tartes gourmandes.

Les épluchures des légumes bios peuvent se déshydrater et une fois mixés seront la base de votre court bouillon.

Les fanes de radis vous donneront un pesto qui sera la base de vos petits toasts apéritifs...

Les tiges des brocolis et le vert du poireau finissent bien entendu en velouté.




5 - Recycler les restes de viande ou de poisson


Un reste de rôti ou de poisson peut se déguster froid, accompagné d'une bonne sauce mayonnaise.

Mais si vous voulez vraiment refaire un nouveau plat, pensez au hachis parmentier, aux lasagnes, aux pâtes farcies...

Du côté des volailles, on recycle les morceaux non utilisés et la carcasse pour réaliser un bouillon réconfortant.

Les têtes et les arêtes des poissons seront la base de vos court bouillons ou fumets.



6 - Que faire des fruits abimés ?


Une pomme qui se flétrit, 2 oranges qui s'ennuient, une banane trop mûre... pas question de jeter !

Pensez à enlever les parties trop abîmées, et à découper vos fruits pour réaliser une délicieuse salade de fruits que vous servirez en petites verrines.


Si vous avez 3 ou 4 pommes un peu abîmées, pensez compote de pomme : vous la dégusterez telle quelle, mais également dans vos tartes ou chaussons aux pommes.


Les bananes trop mûres se recycleront en banana pancakes, ou serviront à réaliser un dessert glacé ou un smoothie.


Les fruits rouges se transforment en coulis que vous verserez sur vos panacottas, dans vos yaourts maison...


Pensez également aux confitures ! Vous pouvez mélanger plusieurs fruits et en mettant la même quantité de sucre, vous obtiendrez un ou deux pots de confiture pour le petit déjeuner du prochain week end !



En fin de parcours, si vous ne savez vraiment plus quoi faire de vos restes, pensez à composter vos restes non carnés, ils vous donneront un bon terreau pour vos prochaines plantations !


452 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Kommentare


Bonjour

J'ai 73 ans et c'est avec joie que je vous remercie pour cet article. Ma maman m'avait enseigné "l'art de cuisiner les restes", choses aussi que j'ai apprise à mes filles, et par ces temps difficiles, une petite piqûre de rappel.... fait grand bien.

J'ai un grand jardin, donc je cuisine, congèle et stérilise en fonction du jardin, contente de tout retrouver pour l'hiver, cela fait beaucoup de travail mais je n'ai rien sans rien....

Je fais aussi mes pâtés, saucisses et boudins blanc....

J'aime beaucoup faire un petit tour sur votre site.

Je vous remercie bien et vous souhaite une bonne journée. Francoise

Gefällt mir

Merci pour cet article complet sur les restes👍

Gefällt mir
Donner une note à cette recette...
Donnez-nous une noteMauvaisPassableBienTrès bienExcellentDonnez-nous une note

Merci pour votre envoi !

bottom of page